@desinfopointcom

Désinformations.com met ses équipes facebook au service de Désirs d'Avenir pour aider à Ségolène Royal

correspondance du Microcosme
publi le 16-09-2009

Internet - Ségolène Royal vient de lancer son nouveau site politique desirsdavenir.com et les premiers ronchons donnent déjà dans l'humour gras : "accident numérique", entend-on au mieux, de sources bien désinformées. L'ancienne candidate à l'élection présidentielle entend bien occuper massivement le web et a donc fait concevoir un site web très novateur, assez html dans le fond comme sur les cotés. Pris de sympathie pour cet élan créatif, l'équipe de meme-desirdavenir.com a offert ses services de bon goût à la leader politique. "Il s'agit de penser aux gens qui débutent sur la toile...on ne peut pas tout de suite donner dans le Java comme ça", s'indigne Ségolène Royal.

Le site Mémé d'Avenir !

Mardi en fin de journée, Ségolène Royal a dévoilé la nouvelle version de son site et a su en fait créer le buzz le plus génial du monde virtuel de tous les temps, presqu'aussi fort que notre Rédacteur Suprême sur Désinformations.com.

Nous avons voulu en savoir davantage et avons pris contact avec Albert Dubonchoix, conseiller en communication web, toile et tôle, de Ségolène Royal. "Le nouveau site de Mme Royal est déroutant", engage-t-il immédiatement, "et c'est volontaire. Nous avons mis un fond d'écran gratuit Vista pour bien rappeler que le web est à tout le monde, il est au peuple." Un peu surpris par cette stratégie, nous l'avons alors interrogé sur le contenu du site. "Nous allons mettre en ligne plusieurs powerpoints pour relayer le participatif qui s'essouflait." Et le slogan frappe fort : "rétablir la vérité", invite d'emblée l'internaute à réfléchir et le prépare au combat. Nous retrouvons aussi nos repères rassurants, comme cet appel à la "fête de la fraternité" ou une vidéo de Ségolène Royal qui, entre une erreur 500 et une erreur 503, de son phrasé orthogonal habituel, dévoile sa vision du monde. Et c'est cela qui compte.

"Que les critiques faciles cessent donc !", s'écrit soudain Albert Dubonchoix, un peu exaspéré. Colère saine feinte ou sincère ? Il n'est pas gentil de se moquer d'un site html. Et là, les Twitter et autres Netvibes font les malins, mais ce qui compte, c'est le buzz.

Desinformations.com ne peut s'associer à cet humour facile et ce lynchage numérique. Suite à une réunion de notre cellule de crise, le Rédacteur Suprême a donc décidé de proposer de mettre ses équipes Facebook au service de desir.com, site web ayant pour vocation d'aider la conquête numérique de Ségolène Royal.

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

prcdent : 14-09-2009

Nicolas Sarkozy contre la religion du chiffre : les statistiques de l'insécurité et de l'immigration clandestine immédiatement revues à la baisse

suivant : 16-09-2009

Devenir Jeune centriste : le kit de formation sur la page Facebook de Désinformations.com

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales