Désinformations.com

Rumeurs Bruni – Sarkozy – Biolay – Jouanno : la polygamie bientôt autorisée

du Rédacteur Suprême
publié le 13-03-2010

Le présidentissime exclut définitivement de divorcer malgré les preuves accablantes que les sources les mieux désinformées accumulent sur son bureau, montrant sans aucune équivoque la réalité de la liaison entre Carla Bruni, première amante de France, et Benjamin Biolay, chanteur diplômé. Nicolas Sarkozy a fait travailler son gouvernement au grand complet, c'est-à-dire Claude Guéant et Henri Guaino, pour trouver une solution institutionnelle qui rende possible une sortie de crise la tête haute. La légalisation de la polygamie serait cette solution très attendue.

Le locataire de l'Elysée a expliqué pourquoi il ne peut pas envisager un seul instant de divorcer : "un divorce dans un quinquennat, ça va, c'est quand il y en a plusieurs que les ennuis commencent", aurait-il confié à son vieil ami Brice Hortefeux, qui nous a rapporté ces paroles sages. Après la phase de quasi dépression qui avait suivi la rupture d'avec Cécilia, puis la rencontre inespérée de Carla Bruni par l'entremise de Jacques Séguéla, Nicolas Sarkozy considère qu'une telle chance ne pourra probablement pas se reproduire à un intervalle si rapproché.

L'image du présidentissime en serait forcément écornée. Sa candidature à sa propre succession serait définitivement compromise. Un sondage commandé ce matin à Opinion Way établit que, pour 65% des Français (51% des sympathisants UMP), la séparation Sarkozy – Bruni serait le divorce de trop. L'opinion publique ne pardonnerait pas au présidentissime de n'avoir pas su retenir sa volage épouse.

En proposant de légaliser la polygamie, le gouvernement composé de Claude Guéant et Henri Guaino apporte, selon un autre sondage Opinion Way commandé dans la soirée, une solution "élégante" (80% des sondés), "moderne" (98% des militants UMP) et "respectueuse de la vie privée" (66% des centristes).

"La polygamie est une vieille habitude des présidents français", nous explique Claude Guéant, qui évoque les accidents de voiture au petit matin de Valéry Giscard d'Estaing, la double vie de François Mitterrand ou encore les voyages au Japon de Jacques Chirac, dont toutes les sources bien désinformées n'ignorent pas les motivations. "En légalisant la polygamie, Nicolas Sarkozy accomplira ce que ses prédécesseurs n'ont pas eu le courage de faire, en permettant aux présidents et à leurs épouses de vivre au grand jour leurs passions", précise Henri Guaino.

"Je n'ai pas été élu pour me cacher", s'exclame un présidentissime soucieux de redorer son image.

La classe politique est quasi unanime pour saluer l'initiative du gouvernement Sarkozy. L'Assemblée pourrait débattre en urgence avant Pâques, le Sénat juste après, pour une mise en oeuvre de la réforme de la polygamie avant la fin avril. "Il faut aller vite", confie Claude Guéant, "Carla et Biolay ne vont pas pouvoir attendre longtemps". Quant à Chantal Jouanno, elle connaîtrait un état de manque qui l'a amenée cette semaine à envoyer à l'hôpital cinq adversaires – dont deux hommes – lors de ses entraînements de karaté. "Il faut arrêter le massacre, laissez Chantal Jouanno s'épanouir ailleurs que sur les tatamis !", implore Hiroshi Dubonchoix, président de la fédération française de karaté politique.

Seul Gérard Longuet a émis des réserves en notant que la polygamie ne fait pas partie du corps français traditionnel. Le sénateur ex-membre d'Occident a déclaré ce soir que "la modernité, ce n'est pas copier les moeurs ignobles des musulmans et des Africains tribaux".

Maintenant que ses problèmes sentimentaux sont résolus par une loi, Nicolas Sarkozy a demandé au gouvernement de réfléchir à une solution pour neutraliser Gérard Longuet "avant qu'il ne soit trop tard".

#Benjamin Biolay | #Carla Bruni | #Chantal Jouanno

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 12-03-2010

Marion Cotillard : « trop d'hommes veulent me caresser le front »

suivant : 13-03-2010

Rumeurs sulfureuses : Carla Bruni et Benjamin Biolay contre X sur Twitter

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales