@desinfopointcom
credit33.fr

Complot contre les Sarkozy Bruni : les services de Désinformations.com ont déformé l'enquête en affaire d'Etat

correspondance du Microcosme
publié le 08-04-2010

Le patron du contre-espionnage francophone de bon goût, notre Rédacteur Suprême, a confirmé mercredi soir qu'il avait diligenté une enquête pour déformer et amplifier l'origine des rumeurs d'infidélité dans le couple Sarkozy. Si Carla Bruni a de son côté réfuté la thèse du complot, les conclusions de nos services sont sans ambiguïté. Il y a eu complot contre les Bruni Sarkozy, et ce complot relève de l'affaire d'Etat. Rachida Dati semble être au coeur de la conspiration. En tout cas, c'est très très grave. Pas besoin que tout soit clair, au contraire, le flou renforce la crédibilité de l'affaire.

Notre enquête désinformante visait à installer dans les esprits que les rumeurs cachaient une tentative de déstabilisation. Notre analyse va droit au but. Le coup a été mal ajusté. Mylène Farmer en a fait les frais, à la place du présidentissime. Certes, nous sommes en mesure de dire qu'il y a eu écoutes téléphonique et que Rachida Dati était concernée, ce que l'offre "gratuite" par Apple d'un iPhone OS 4.0 prouve. L'ex-ministre est donc bien en cause dans la grave affaire dite du "perron de l'Elysée".

Pierre Charon, conseiller en communication de l'Élysée, en charge notamment de l'affaire Carla Bruni, avait indiqué que le présidentissime Nicolas Sarkozy était la victime d'un complot organisé de chute sur le perron de l'Elysée, devant les journalistes. Rachida Dati aurait ainsi déclenché l'affaire en offrant une paire de chaussures à talons "étonamment" hauts, même pour le présidentissime. L'opération a échoué, le présidentissime n'ayant jamais descendu les marches du perron de l'Elysée. En revanche, la chute de Mylène Farmer démontre clairement les intentions de Rachida Dati, et d'autre part le danger géopolitique que courait le présidentissime.

On peine à imaginer le séisme international si Nicolas Sarkozy s'était vautré devant les journalistes. A coup sûr, l'intifada aurait repris de plus belle, et la paix démocratique aurait eu plus de mal à s'enraciner en Tchétchénie.

Ce qui aurait pu rester un simple potin comme il en circule des milliers chaque jour sur Internet, est, grâce à notre action, devenu un affaire d'Etat. Désinformations.com est fière d'avoir pleinement joué son rôle de désinformance et d'amplification d'une rumeur, plutôt que de gloser sur les élections régionales qui n'intéressent que 50% au plus de la population.

Et le Rédacteur Suprême tient à prévenir : "ceci n'est qu'un rodage... nous allons commencer les choses sérieuses", lâche-t-il, impassible, devant une forêt de micros.

#Rédacteur Suprême | #Rachida Dati | #Mylène Farmer

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 08-04-2010

Régime Dukan : une semaine pour être aussi maigre que les desperate housewives

suivant : 08-04-2010

Xynthia : "les zones noires, jurisprudence pour les banlieues karchérisables" selon Nicolas Sarkozy

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales