@desinfopointcom

Xynthia : "les zones noires, jurisprudence pour les banlieues karchérisables" selon Nicolas Sarkozy

correspondance du Microcosme
publi le 08-04-2010

Elysée - Suite au nettoyage hydrodynamique Xynthia, le plan de destruction massive des maisons est enclenché en Vendée et en Charente-Maritime. "C'est bon pour l'immobilier, c'est donc bon pour l'emploi", a indiqué Christine Lagarde, ministre de l'atonie économique. Suspens et ambiance très tendue dans les réunions publiques destinées à présenter aux habitants les endroits où les maisons seront totalement rasées. De quoi donner des centaines d'heures supplémentaires de travail exonérées de charges sociales aux artisans maçons de l'UMP.

A l'Aiguillon-sur-Mer, en Vendée, près de 600 personnes sont venues assister à la présentation du maire jeudi matin. "Il y aura plusieurs tirages au sort, si votre maison n'est pas sélectionnée cette fois-ci, jouez la semaine prochaine, vous pourrez encore gagner", a tenu à rassurer Claude Guéant, co-ministre du gouvernement, venu en personne montrer aux sinistrés l'attachement du présidentissime à superviser lui-même la bonne destruction de leurs biens. Au total, près de 1.393 maisons seront détruites cette semaine. Les habitants qui auront un casier judiciaire vierge et pourront prouver qu'ils sont au-dessus de tout soupçon seront considérés comme indemnisables et pourront se reloger librement, à leurs frais.

De sources bien désinformées, une autre réunion s'est tenue hier après-midi Place Beauvau, dans les bureaux du ministre de l'insécurité galopante, Brice Hortefeux. "Xynthia offre une situation favorable à notre politique sécuritaire. Il faudra tenir compte de ce précédent et l'étendre à d'autres zones cibles", a indiqué à nos micros Claude Guéant, avant de préciser "j'ai fait inscrire le cas Xynthia dans la liste des arrêts du Conseil d'Etat. Il y a matière à relancer notre économie tout en luttant efficacement contre l'insécurité des banlieues".

Intrigués, nous avons mené une enquête approfondie en interrogeant l'autre co-ministre du gouvernement, Henri Guaino. "Nos stocks de Karcher ont baissé... pour en finir avec les banlieues, nous avons demandé au Conseil d'Etat de déclarer zone noire, c'est-à-dire susceptible d'être inondée puis rasée, et reconstructible uniquement en lotissement d'Habitation à Loyer Elevé (HLE), tout groupement immobilier situé à la périphérie d'une mégalopole majeure comme Neuilly sur Seine, et se noyant dans le vote gauchiste..."

Le Conseil d'Etat a ainsi statué que ces zones dites "noires" présentent "un danger de mort avéré" et qu'elles ne sont "pas négociables" : leurs habitants devront quitter leurs maisons et la France. Quelques ilots seront préservés à titre de "mémorial vivant et pédagogique des temps anciens", a indiqué sur France-info, le secrétaire d'Etat aux Transports en grève, Dominique Bussereau. Fin connaisseur de la cartographie de ces zones noires, Alain Marleix, secrétaire d'Etat en charge du charcutage électoral, nous a précisé que la Seine-Saint-Denis était d'ores et déjà condamnée, et sera entièrement rasée ainsi que les départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Corrèze. Il ajoute que, plus généralement, "le gouvernement se réserve le droit d'étendre la jurisprudence aux régions déténues par les socialistes".

Deux autres types de zones sont aussi définies : les zones jaunes, au sein de laquelle la population peut continuer d'habiter mais sans être autorisée à en sortir, et les zones oranges, qui nécessitent une expertise complémentaire pour être classées en noires ou jaunes (la Corse ferait l'objet de la première analyse), le temps d'une négociation appropriée : " des accommodements seront toujours possibles si les dirigeants locaux changent de parti... ", a-t-il assuré.

#Xynthia

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

prcdent : 08-04-2010

Complot contre les Sarkozy Bruni : les services de Désinformations.com ont déformé l'enquête en affaire d'Etat

suivant : 08-04-2010

Rumeurs Sarkozy Bruni : Al Jazeera révèle la piste du complot terroriste

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales