@desinfopointcom

Polygamie : après l'affaire du mari de la conductrice voilée, Nicolas Sarkozy exige une accélération des réformes

du Rédacteur Suprême
publi le 25-04-2010

Un peu plus d'un mois après la ténébreuse affaire Bruni – Sarkozy – Biolay – Jouanno, et alors que la fin avril approche à grands pas, le présidentissime frappe du poing sur la table en exigeant de son gouvernement que la réforme autorisant la polygamie sorte "maintenant", comme il en avait été question courant mars. La crainte d'être déchu de la nationalité française comme n'importe quel époux de conductrice voilée se serait emparée du fils de Hongrois. L'immunité présidentielle ne protège pas, en effet, d'une décision administrative signée par Eric Besson.

Les rumeurs sur le couple Sarkozy - Bruni ont été démenties et, ainsi qu'en témoignent les sources les mieux désinformées, il paraît désormais certain que Carla Bruni n'a jamais fauté avec Benjamin Biolay, de même que Chantal Jouanno n'a jamais envisagé de mettre un terme à sa carrière de championne de karaté pour se consacrer pleinement à une présidentissime idylle.

Cela n'empêche pas Nicolas Sarkozy, très prévoyant, d'exiger que la réforme de la polygamie soit menée à son terme. "Je n'ai pas été élu pour ne pas tenir mes promesses", assure le défenseur du bouclier fiscal et du projet de loi autorisant la polygamie.

Même si le dispositif mis en place par cette loi ne sera pas utilisé à court terme par le couple Sarkozy – Bruni, le locataire de l'Elysée tient absolument qu'elle soit votée dans les temps. "Avec Carla, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver demain", confie un présidentissime inquiet pour l'avenir. La proximité de la participation de son épouse au prochain film de Woody Allen, dont la réputation de séducteur n'est plus à faire, surtout avec des femmes bien plus jeunes que lui, ne serait pas étrangère à l'empressement de Nicolas Sarkozy de légaliser la polygamie.

Toutefois, tenant compte des réserves exprimées par son électorat, l'hôte du palais de la rue du faubourg Saint Honoré a demandé à Claude Guéant et Henri Guaino d'adapter la polygamie aux contraintes imposées par le corps traditionnel français. "Il s'agit de ne pas ébranler les institutions en permettant à Carla ou à moi-même de vivre au grand jour nos futures liaisons sans avoir à se cacher ni à se justifier, ce qui est pénible à la longue", explique Nicolas Sarkozy, "mais il ne s'agit pas d'ouvrir un harem à l'Elysée et d'organiser des turqueries indignes des bonnes moeurs".

La polygamie à la française permettra ainsi aux citoyens "de souche" de cumuler les allocations familiales pour des enfants issus de plusieurs lits et, sous contrôle de l'administration, de recomposer la structure des allocations entre les différentes fratries. Par exemple, si un homme a eu deux fois deux enfants de deux femmes différentes - appelons-les Cécilia et Rachida, pour faire simple - et que les enfants de Cécilia sont exemplaires à l'école mais qu'un des deux enfants de Rachida s'absente de l'école sans justification, alors Cécilia pourra récupérer le bénéfice de l'enfant modèle de Rachida comme si elle avait trois enfants à charge, alors que Rachida aura tout perdu. Elle sera incitée à déléguer l'autorité parentale à Cécilia, bien entendu, surtout si elle est déchue de la nationalité française.

Nous avons aussi appris de sources sûres bien désinformées proches du dossier que, conformément aux traditions, la polygamie à la française sera accompagnée d'un avantage fiscal avec la création d'une niche dédiée à la seconde épouse. L'heureux père de famille se verra en effet offerte la possibilité de bénéficier d'une part supplémentaire s'il rattache sa seconde épouse au foyer fiscal principal. La valeur de l'épouse supplémentaire sera néanmoins diminuée à une demi-part dès la troisième épouse.

Tout est donc prêt pour faire entrer la France dans la modernité matrimoniale.

Nicolas Sarkozy est donc fort légitime à demander des comptes à son gouvernement qui n'est toujours pas passé à l'acte. "Les déclarations de revenus 2009 vont arriver dans les boîtes aux lettres, il faut faire vraiment vite", s'est-il ému, se faisant le porte-parole des citoyens soucieux de mieux vivre leurs traditions tout en faisant évoluer les moeurs de la France, montrant qu'elle est un corps vivant et moderne.

#polygamie

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

prcdent : 24-04-2010

Facebook : des millions de données personnelles piratées par Désinformations.com

suivant : 25-04-2010

Le scandale Mylène Farmer - Mika : elle était nue pendant le direct de l'émission "Encore une chanson"

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales