Désinformations.com

Brice Hortefeux défend la circulaire Roms en rappelant un précédent de l'histoire de France de souche

du Rédacteur Suprême
publié le 13-09-2010

Après les explications alambiquées de Xavier Bertrand données ce matin sur la table de torture de Jean-Jacques Bourdin, notre confrère de RMC Infos, le ministre de la sécurité et de la haine, Brice Hortefeux, a dû sortir de sa prudente réserve pour défendre la désormais célèbre circulaire Roms. Un exercice courageux, reconnaissons-le, pour un ministre condamné en première instance suite à l'affaire dite de l'Auvergnat, qui prend le risque de voir sa condamnation aggravée à cause de cette circulaire si elle devait être classée "raciste". Nous livrons donc à nos lecteurs les déclarations exclusives et très bien désinformées du ministre de la sécurité de la haine.

Le Vel d'Hiv', haut lieu d'une précédente circulaire préfectorale

Brice Hortefeux a souhaité répondre aux questions de Désinformations.com et ce n'est pas un hasard : "pour défendre l'indéfendable, j'ai choisi le meilleur journal de désinformation", explique-t-il en premier lieu à notre stagiaire, Charlotte Dubonchoix, après avoir vérifié ses papiers d'identité et son test ADN prouvant qu'elle est bien désinformatrice française de souche.

"Oui, la circulaire vise les Roms", explique d'emblée en toute transparence le locataire de la place Beauvau, "je n'allais quand même pas demander aux préfets de persécuter des gens sans préciser lesquels ?". Pour Brice Hortefeux, la circulaire se devait donc d'être suffisamment précise, "par souci d'efficacité du travail de l'administration".

Reconnaissant toutefois que "les réactions indignées auraient dû être anticipées lors de la rédaction de cette circulaire pour tenir compte du fait que les médias sont infiltrés par de trop nombreux journalistes insensibles aux besoins des Français de souche", le prédécesseur d'Eric Besson au ministère de la pureté de la race a promis à notre stagiaire qu'il y mettrait bon ordre et diffuserait une nouvelle circulaire, "pas spécifiquement contre les Roms"... mais "pas moins haineuse, rassurez-vous Mademoiselle !", a-t-il immédiatement précisé pour détendre l'atmosphère avec cet humour si fin qui le caractérise.

Enfin, avant de conclure l'interview, Brice Hortefeux a voulu rappeler à Charlotte Dubonchoix que ce n'est pas la première fois dans l'Histoire de France de souche qu'une circulaire organise une opération de police d'envergure. "Allez sur le site de Maître Eolas pour consulter la circulaire n°173-42 de la préfecture de police du 13 juillet 1942, Mademoiselle, et vous verrez que la démarche de mes services contre les Roms (qui posent quand même problème quand ils stationnent à plusieurs) se raccroche à une tradition bien établie en France de souche", conclut Brice Hortefeux, qui a eu tout juste le temps de tendre un sac à vomi salvateur à Charlotte Dubonchoix avant de la libérer.

D'une circulaire à l'autre, il semblerait selon nos sources bien désinformées – et bien informées aussi – que l'histoire de France soit prise d'une grosse crise de bégaiement.

#circulaire Roms | #Brice Hortefeux | #Vel d'Hiv

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 13-09-2010

La circulaire des Roms a reporté le mariage d'Eric Besson

suivant : 13-09-2010

Brice Hortefeux : nouvelle circulaire pour envoyer le premier Rom sur la lune

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales