@desinfopointcom

Après la parution de deux biographies, un sondage de l'IDOF est très favorable à Carla Bruni-Sarkozy

du Rédacteur Suprême
publi le 20-09-2010

Madame Carla Bruni Sarkozy, première dame de France, et du Monde devant Michele Obama, est cette semaine au coeur de l'actualité éditoriale grâce à la parution de deux biographies. L'une est dite "autorisée" et aurait dû être publiée par Désinformations.com si le web-journal satirique francophone de bon goût était doté de la structure éditoriale idoine. L'autre biographie de Carla Bruni, "non autorisée", est signée par Besma Lahouri, précédemment connue pour avoir écrit un ouvrage de philosophie sur "le signifiant ontologique du coup de boule chez Zinedine Zidane". Nous avons soumis les thèses de "Carla, une vie secrète" à un panel de interrogé par l'IDOF (Institut Désinformation et Opinion Francophone) qui montre que la première dame de France est de loin la plus populaire du monde pour 69% des lecteurs bien désinformés.

Achetez le livre de Besma Lahouri sur Amazon

Le sondage de l'IDOF met à mal les thèses avancées par le livre de Besma Lahouri : là où la biographe non autorisée de Carla Bruni stigmatise les connivences, sur la base de témoignages de l'entourage de la première dame du monde, la vox populi bien désinformée relativise les faits reprochés et se projette dans un avenir où "il est souhaitable que Carla Bruni-Sarkozy jouât un plus grand rôle" (74%).

Ainsi, loin de reprocher au pouvoir sarkozyste le licenciement d'Alain Genestar de la rédaction de Paris Match, fait sur lequel revient le livre de Besma Lahouri, ce sont 77% des personnes interrogées par l'IDOF qui souhaitent que "Carla Bruni nomme les patrons de presse que son Mari ne peut pas nommer directement".

Il en est de même pour l'affaire du SMS "si tu reviens j'annule tout" que le présidentissime est supposé avoir envoyé à son ex-épouse Cécilia, bien connue par nos lecteurs pour avoir posée nue à plusieurs reprises : pour une écrasante majorité de 86% des sondés, "Carla Bruni-Sarkozy a contribué à pacifier les relations par texto entre Nicolas Sarkozy et le reste du monde, sauf Barack Obama qui décidément ne comprend rien".

Selon Besma Lahouri, un patron de la presse people aurait été convoquée à l'Elysée pour se voir signifier de modérer ses unes sur le présidentissime et ses relations féminines complexes dans une période où son couple se portait mal. Une convocation qui paraît "naturelle" à 58% des personnes interrogées par l'IDOF, dont 99% des adhérents et sympathisants UMP, pour qui "Nicolas Sarkozy a eu raison d'engager des discussions amiables avec la presse people pour préserver l'image de sa nouvelle épouse, la sublime Carla Bruni, dans le respect de la liberté d'expression sans toutefois la fragiliser en la laissant déborder de son rôle d'information et de vérification scrupuleuse de la solidité des sources".

Enfin, alors que Besma Lahouri paraît s'émouvoir de l'influence croissante de Carla Bruni-Sarkozy dans les décisions prises par son présidentissime époux, la grande majorité des sondés du panel de l'IDOF n'y voient qu'une "très légitime présence d'une épouse qui n'a pas les mêmes opinions que son Mari et lui apporte à ce titre calme et tempérance". Un comportement jugé "conforme à ce qu'on attend d'une femme au foyer un peu artiste" pour 92% des électeurs de l'UMP, et qui "permet de garder l'espoir qu'un jour Nicolas Sarkozy soit moins de droite" pour 22% des électeurs du PS qui croient aux miracles.

Fort de cette remise en cause par la vox populi bien désinformée des thèses de la biographie, rappelons-le non autorisée, de Carla Bruni-Sarkozy, le présidentissime Nicolas Sarkozy a demandé à ses fidèles lieutenants d'attaquer Besma Lahouri dans les meilleurs délais.

Les services d'Eric Besson vont enquêter sur le caractère "de souche" de la journaliste dont le nom "ne sonne pas suffisamment français pour éloigner tout soupçon". Brice Hortefeux engage pour sa part une surveillance rapprochée de Besma Lahouri, qui sera mise en garde à vue si elle s'approche d'une gare ou d'un aéroport pour quitter le territoire national de souche.

Frédéric Lefebvre, porte-haine de l'UMP, est chargé pour sa part de relayer dans les médias de souche "toute désinformation susceptible de déstabiliser Besma Lahouri".

#Besma Lahouri | #Carla Bruni | #Carla Bruni-Sarkozy | #biographie Carla Bruni

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

prcdent : 14-09-2010

Claude Chabrol reçoit le label France de souche à titre posthume

suivant : 20-09-2010

Brice Hortefeux : les écoutes sont un moyen pour la presse d'améliorer la fiabilité de ses sources

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales