@desinfopointcom

Eric Cantona remercie son attachée de presse Christine Lagarde

du Rédacteur Suprême
publié le 02-12-2010

Dans un communiqué publié ce soir, l'ancien footballeur caractériel recyclé dans la révolution anticapitaliste témoigne de sa "profonde gratitude" envers Christine Lagarde, la ministre de l'économie qui redouble. En effet, l'acte révolutionnaire auquel Eric Cantona appelle le 7 décembre tous les clients des banques à qui il reste suffisamment d'argent sur leur compte pour le retirer en billets aurait pu rester quasi confidentiel et se réduire à un énième buzz sans conséquence. L'écho que la ministre redoublante en a donné hier a redistribué les cartes : en renvoyant chacun à ses compétences, la ministre de l'économie et des caisses vides qui a oublié qu'elle sa première compétence n'était pas la communication gouvernementale. Eric Cantona lui a donc fait parvenir une offre bien désinformée et très sérieuse d'embauche comme "attachée de presse révolutionnaire".

7 décembre 2010 : le geste révolutionnaire absolu avec Eric Cantona
CC Flickr - Xuoan's Dailies

Le successeur laïc de l'Abbé Pierre n'en revient pas lui-même, confiait-il à notre stagiaire Charlotte Dubonchoix (finalement repêchée par les sapeurs pompiers après sa tentative de suicide dans la Seine l'autre soir).

"Cette femme est vraiment géniale", s'enflamme Eric Cantona, sous le charme, "on ne lui demandait rien, on avait du mal à faire le buzz sur notre révolution, et elle intervient avec un panache de la mort".

Le buzz qui se limitait à quelques échos dans les réseaux sociaux a en effet pris une dimension toute différente avec l'action d'éclat de Christine Lagarde, qui a permis aux videurs de coffres forts d'avoir un plan média de grande ampleur : radios, télévisions, 20h, presse écrite, blogosphère... en quelques heures, tout le monde était au courant !

Le footballeur un peu difficile à manager, devenu acteur engagé et révolutionnaire, se félicite aussi de la condescendance de la ministre dernière de la classe (redoublements successifs puisqu'elle a gardé le même ministère depuis 2007, et que la crise ne s'est pas arrangée). En le renvoyant aux terrains de foot (qu'il a quittés car il n'a pas redoublé, lui) pour qu'il laisse les sujets sérieux comme l'économie et l'argent aux grandes personnes, non seulement Christine Lagarde a fait la réclame de l'action prônée par Eric Cantona mais en plus elle a ajouté dans la forme un ridicule très droite décomplexée.

Quant au "chacun son métier" dont la ministre du ridicule en tailleur de luxe a affublé Eric Cantona, celui-ci réagit avec beaucoup de flegme face à notre stagiaire Charlotte Dubonchoix : "mon métier à moi, maintenant, c'est de l'emmerder : elle n'a pas fini de me voir faire mon métier, qu'elle se rassure, et les gens dans la rue verront si elle fait un jour le sien".

#Eric Cantona | #Charlotte Dubonchoix | #Christine Lagarde | #révolution |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 30-11-2010

Noir Désir, c'est terminé : la campagne contre les violences aux femmes porte le coup final au groupe

suivant : 02-12-2010

La soirée télévisée du Téléthon annulée à cause du froid

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales