@desinfopointcom

La vérité nue : Justin Bieber nuit gravement à la santé des jeunes garçons

correspondance du Pays Cathare
publié le 06-12-2010

La révélation de l'homosexualité de Justin Bieber, dont nous nous faisions récemment l'écho, avait déjà plongé notre jeunesse dans un profond désarroi identitaire. Une étude belge à paraître dans la revue Journal of Medecine risque de faire grand bruit puisqu'elle démontre scientifiquement que l'idole chevelu des jeunes pubères est maintenant responsable d'un "grave problème de santé publique dont les gouvernements européens doivent se saisir d'urgence". Le Professeur Proot, chef du laboratoire Puberté et Société de l'Université Libre de Bruxelles, lance un cri d'alarme.

Justin Bieber et un clone
CC Picasaweb

Selon le Pr Proot, les adolescents mâles sont les victimes consentantes de leur mimétisme comportemental. En effet, la coupe de cheveux "à la Justin Bieber" que la majorité des garçons arborent pour séduire plus facilement les jeunes filles en fleurs, entraîne de dramatiques problèmes de santé qui risquent d'approfondir le trou de sécurité sociale dans lequel seront enterrés ces jeunes lorsqu'ils seront vieux. En effet, quiconque a déjà observé des adolescents mâles aura remarqué que leur tignasse épaisse et leur mèche sur les yeux les oblige à effectuer de brusques mouvements de têtes monodirectionnels de réajustement capillaire. Or ces mouvements propulsent le cerveau contre la boîte crânienne et entraînent des microlésions de la zone temporale du cortex pré-frontal.

Ces microlésions ont des effets inquiétants à court terme mais aussi de redoutables effets à long terme. Les effets à court terme sont malheureusement déjà visibles chez les jeunes adolescents, incapables d'écrire une phrase sans faire d'énormes fautes d'orthographe, de grammaire et de conjugaison. Mais les effets à long terme sont bien plus effrayants puisque l'étude belge du Pr Proot établit sans ambigüité la relation entre les microlésions du cortex pré-frontal et la survenue de maladie d'Alzheimer.

L'étude du Pr Proot a été prise très au sérieux par Xavier Bertrand, ministre de la Maladie dans le Travail, qui préconise la mise en œuvre d'un plan de prévention national visant à réduire l'addiction capillaire de nos jeunes. Ce plan pourrait notamment prévoir une augmentation de 25% de chaque œuvre de l'artiste américain et l'apposition du message de prévention "Justin Bieber nuit gravement à la santé".

Certains experts font cependant remarquer qu'il conviendrait de traduire le message en un langage plus facilement compréhensible par le cœur de cible du slogan, du genre : " Justin Bieber te nique grave le cerveau".

#Justin Bieber | #lésion cérébrale |

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 05-12-2010

Contre Miss Nationale 2011, Endemol annonce Miss Autoroute

suivant : 07-12-2010

L'appel de Cantona du 7 décembre : les conseils de Liliane Bettencourt

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales