@desinfopointcom
credit33.fr

Yves Lecoq viré de sa villa en Tunisie : Jean-François Copé demande un Grenelle de la Tunisie

correspondance du Microcosme
publié le 25-01-2011

Tunisie - L'histoire d'Yves Lecoq est emblématique des difficultés que les sujets fiscaux à l'ISF rencontrent de plus en plus au Maghreb qui tend à "se prétendre soudain libre alors qu'ils n'ont pas encore obtenu notre autorisation", avance Jean-François Copé, présidentissime UMP de la France en 2017. Le clan Ben Ali a en effet viré Yves Lecoq de sa villa en Tunisie. Il y a cinq ans, l'imitateur et humoriste Français tombe amoureux d'une villa en bord de plage à Hammamet. Yves Lecoq prend rapidement contact avec les autorités préfectorales françaises pour faire expulser ses occupants et acquérir la propriété. Nous sommes en 2005. Mais malgré une promesse de transfert de propriété rapidement signée, il ne prend possession de sa demeure qu'en 2009 : "pour occuper une maison quand on est étranger, il faut une autorisation du préfet", indique Yves Lecoq à nos micros. Les lois de la République françaises sont donc mal appliquées sur tout le territoire : "ces zones de non droit ne sont plus tolérables", s'indigne l'humoriste.

La villa d'Yves Lecoq en Tunisie, emblématique de la tradition architecturale locale
CC Wikimedia

Il apprend par ailleurs que son voisin est le gendre du président Ben Ali : Mohamed Sakher El Materi est en effet marié à Nesrine, 24 ans, l'une des filles de Ben Ali, et est appelé à lui succéder à la tête du pays. Un voisin encombrant pour Yves Lecoq qui fait son possible pour le faire lui aussi expulser. En vain. La révolution du jasmin écourtera ses droits auvergnats : Yves Lecoq sera à son tour expulsé de Tunisie pour "nomadisme et occupation frauduleuse d'un bien récemment nationalisé par la révolution".

La dureté du droit tunisien peut surprendre, et rappelle de tristes pages de l'Histoire du département algérien. Jean-François Copé ne masque donc plus son inquiétude : "des vagues de rapatriements des Français de souche sont à prévoir... suivis sans doute de vagues incessantes d'immigration clandestine", s'inquiète Jean-François Copé, qui se veut concret : "en France, pays entré dans l'Histoire malgré la nuit du 4 août, même un animal domestique de souche a des papiers... soyons vigilants : avec ces papiers, les immigrés sont de plus en plus nombreux à les demander en mariage ! C'est pourquoi je demande au présidentissime Nicolas Sarkozy de rapidement convoquer un Grenelle de la Tunisie, afin de réduire de 25% les émissions d'immigration auvergnate".

#Yves Lecoq | #Jean-François Copé | #2017 | #Ben Ali | #Tunisie | #ISF

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 25-01-2011

Primes de résultats pour proviseurs et principaux : les élèves mis à contribution

suivant : 25-01-2011

Pourquoi François Fillon a tué le débat sur l'euthanasie en votant une loi

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales