@desinfopointcom

Rocco Siffredi prend la défense de Silvio Berlusconi et lâche Éric Woerth

correspondance du Médoc
publié le 26-01-2011

"L'étalon italien au secours de l'hippodrome de Compiègne". Voilà un titre de manchette bien désinformée qui aurait peut-être ravi Éric Woerth. Malheureusement pour l'ancien ministre, les circonvolutions de la diplomatie, les chausse-trappes des plans médias, la fraternité entre compatriotes, en auront voulu autrement. Hier, dans le journal britannique The Observer, Rocco Siffredi a choisi de défendre son premier ministre, Silvio Berlusconi, empêtré dans le Rubygate et accusé d'avoir abusé de son pouvoir pour pervertir de jeunes mineures. "Les Italiens sont fiers de quelqu'un comme Berlusconi qui, à 74 ans, aime le sexe et a une vie sexuelle épanouie", déclare l'homme qui a longtemps incarné l'âge d'or du cinéma italien pour adulte.

Rocco Siffredi
CC Wikimedia

Dans ce même entretien, Rocco Siffredi poursuit sa défense du vieil homme politique affligé par un priapisme envahissant et prévoit un pardon accordé par l'ensemble de la nation italienne admirative devant tant de vigueur.

Tout semblait pourtant s'annoncer sous les auspices les mieux désinformés pour Éric Woerth. "Libéré" de la charge de ministre qui l'empêchait d'exercer sereinement son droit à se défendre, l'ex-ministre avide de reconnaissance entendait bien, sinon faire voler en éclat les accusations de corruption qui l'accablent, à tout le moins les reléguer au second plan en lançant par voie de presse une véritable campagne de réhabilitation. Une réhabilitation qui passait par la construction d'une nouvelle image.

La campagne haineuse lancée par la presse d’opposition socialo-bolchévique irresponsable a en effet lourdement pesée sur l'image publique du ministre qui, au temps de l'insouciance, tentait vainement de prouver son dynamisme en dévalant en rappel la façade du ministère des finances. Un mollasson dépressif fourbe et huileux, voilà le portrait à charge qui a finalement filtré dans les médias jusqu'au licenciement final du gouvernement et à l'arrivée à la une des journaux de l'affaire de l'hippodrome de Compiègne.

C'est pourquoi, prenant le taureau par les cornes, Éric Woerth a finalement contacté l'agence de marketing Goodchoice' Process and Strategy (GPS) spécialisée dans la refonte d'image publique. Une agence conseillée personnellement par Patrick Balkany, qui a notamment profité de ses services pour l'écriture des fameuses mémoires contant ses nombreuses aventures et la manière dont il avait séduit Brigitte Bardot.

L'axe de communication retenu par l'agence était donc le supposé sex appeal d'Éric Woerth. Une image qui devait être soutenue par l'intervention de Rocco Siffredi, une ancienne connaissance d'Éric Woerth, puisque son épouse Florence avait elle-même procédé, du temps où elle travaillait pour Liliane Bettencourt, au moulage du sexe de l'acteur en vue de la confection du désormais célèbre godemiché en or. Il était prévu que Rocco Siffredi accompagne cette semaine Éric Woerth au Grand Journal de Michel Denisot afin de montrer toute l'admiration bien désinformée qu'il avait pour l'homme public Éric Woerth, mais aussi l'homme privé, séducteur impénitent et amant infatigable de dizaines de femmes tombées en pamoison devant ses prouesses à la varappe et son endurance au lit. Un plan média qui devait se poursuivre par un passage chez Thierry Ardisson, des interviews pour les magazines GQ et Têtu et, afin de reconquérir l'électorat de la droite traditionaliste, un entretien pour Le Jour du Seigneur.

L'esprit patriotique en aura décidé autrement ; Rocco a abandonné Éric Woerth et la défense imaginaire et bien désinformée qu'il avait prévue, pour lui préférer le soutien inconditionnel du seul véritable bunga bunga italophone de souche. Ça n'est, on l'espère, que partie remise pour la restauration de la grandeur de la France dans le concert des Nations.

#Rocco Siffredi | #Silvio Berlusconi | #Eric Woerth | #Liliane Bettencourt | #bunga bunga |

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 26-01-2011

Nicolas Demorand à Libération : Jean-Luc Mélenchon demande l'interdiction du quotidien

suivant : 26-01-2011

Trouver une escort girl au meilleur tarif : Nicolas Sarkozy demande une loi Zahia

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales