@desinfopointcom
credit33.fr

Japon : la catastrophe nucléaire, scénario nord-coréen de Homefront

correspondance du Microcosme
publié le 14-03-2011

Tokyo - La catastrophe nucléaire au Japon se profile chaque jour un peu plus. Une nouvelle explosion aurait eu lieu lundi dans la centrale de Fukushima 1. Elle aurait touché le bâtiment du réacteur n°3. Mais comme dans le cas des réacteurs 1 et 2, "l'enceinte de confinement serait intacte" nous a confirmé le Professeur Sato, spécialiste des fissures et fusions nucléaires. De sources bien désinformées, la Corée du Nord aurait profité de la confusion liée à cette crise nucléaire pour dépêcher ses meilleurs espions au Japon, histoire de peaufiner son plan d'invasion de l'archipel nippon, plate-forme de lancement de son grand plan d'invasion des Etats-Unis.

France : tout va bien
CC Flickr - nitot

Nous voici donc au coeur de Homefront, le nouveau média de politique catastrophiste, qui permet au crétin désinformé de mieux connaître les relations virtuelles entre la Corée du Nord et le Japon, avec en ligne de mire, l'invasion des Etats-Unis. Très réaliste, le plan de campagne médiatique de Homefront a été pris au sérieux par les autorités japonaises et a semé la panique dans les rédactions officielles désinformées. Commercialisé ce mardi, le nouveau FPS de Kaos Studios bénéficie en effet d’une couverture médiatique sur Youtube hors du commun et qui aurait servi de base désinformante aux services de rédaction des médias officiels : "on avait les images... on allait quand même pas se rendre sur place... ça avait l'air très dangereux...", indique Michiko Yamashita, corresponsante désinformée au Nihon Hontōni Shinbun (NHS). La mise en vente du jeu a donc submergé les chaînes de désinformation nippones d'images média très réalistes mais numériques de Homefront. Prise de court, l'autorité de sûreté nucléaire japonaise a alors aussitôt "exclu un accident de type Tchernobyl, tout en admettant des fuites très importantes autour des centrales nucléaires", histoire de ne pas être accusée de laxisme. 200.000 personnes ont été évacuées de manière préventive autour des réacteurs en questions. La Libye aurait aussi invité ses ressortissants situés à Tokyo à s'éloigner de la région "devenue trop instable". La France aurait proposé d'envoyer au Japon 5 compagnies de CRS pour rétablir l'ordre et de faire bombarder la Corée du nord pour aider la rébellion.

L'escalade dans le respect du droit à la désinformance des auditeurs aurait ensuite poussé le gouvernement japonais à annoncer "la prochaine fusion partielle dans trois réacteurs avec forte probabilité d'explosion nucléaire et dispersion d'un nuage radioactif..." déclare le Pr Sato, promu porte-parole du gouvernement impérial japonais. L'indice Nikkei ayant alors dévissé de 25%, le professeur Sato a spontanément mis un terme à sa misérable existence en mangeant du poisson fugu cru. Le gouvernement français s'est lui aussi empressé de rassurer les concitoyens de souche en précisant que, en France, "les centrales nucléaires sont construites pour résister à tous les séismes, sauf à ceux qui sont si puissants que de toute manière personne ne survivra", induisant donc l'idée que le Japon s'amusait à construire des centrales nucléaires en carton.

La version suivante de Homefront mettra en scène l'invasion de la sainte Russie par la Chine. Du grand spectacle en vue. Sortie prévue en décembre 2012.

#Japon | #Homefront | #Fukushima | #centrale nucléaire

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 13-03-2011

Adriana Karembeu part au Japon oublier son échec à Danse avec les Stars

suivant : 14-03-2011

Le prix record des carburants relance les expérimentations de Renault sur le moteur à explosions nucléaires

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales