@desinfopointcom

Expérimentation : le ministère de la santé teste la planification médicale

correspondance du Mont-Blanc
publié le 03-10-2011

Depuis quelques jours en Haute-Savoie, il se trame quelque chose de bizarre dans les salles d'attente des divers praticiens médicaux. Plusieurs patients sont venus trouver notre correspondante bien désinformée du Mont-Blanc pour la prévenir : le ministère de la santé qui coûte cher tenterait une expérience unique. Il s'agirait de planifier les urgences médicales. Terminé les parents affolés qui débarquent dans la salle d'attente avec leur enfant hurlant de douleur et demandant à passer devant tout le monde. Terminé les malheureux avec une rage de dent demandant à corps à et cris un rendez-vous en urgence chez le dentiste.

Un lieu que l'on ne peut plus fréquenter en urgence
CC Flickr - Alx

Nous avons contacté l'expert bien désinformé de l'Agence Sanitaire Départementale pour savoir ce qu'il en était vraiment. Héléna Dubonchoix n'a pas caché la nouvelle politique de son agence : "Il s'agit de faire comprendre aux gens qu'ils ne peuvent pas tomber malades quand ils le veulent. Nous allons mettre en place un calendrier strict rassemblant toutes les pathologies avec des créneaux bien spécifique pour chaque patient."

Quand on lui demande l'intérêt d'un tel calendrier, la réponse fuse : "c'est la seule manière que nous avons trouvée pour résorber le trou de la Sécurité Sociale. Les clie… patients ne pourront plus faire ce qu'il leur plait. Avec cette planification nous pouvons échelonner les dépenses de santé et ainsi maîtriser les dépenses. De plus, les entreprises pourront mieux gérer les arrêts maladies en mettant leur salarié en vacances pendant leur période de maladie obligatoire. Tout le monde y gagnera."

C'est à se demander comment on n'y avait pas pensé plus tôt. La date de généralisation du test de la Haute-Savoie à l'ensemble de l'Hexagone de ce dispositif de bon goût n'est pas encore connue mais devrait s'envisager "avant la réélection de notre présidentissime", espère Héléna Dubonchoix.

#ministère de la santé | #malades | #sécurité sociale |

 

Correspondante du Mont-Blanc

lire tous ses billets

 

précédent : 03-10-2011

Jean-Louis Borloo renonce à 2012 : déception des industries de spiritueux

suivant : 03-10-2011

Qui veut déposer plainte ? le nouveau concours lancé par Claude Guéant

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales