Désinformations.com

L'astéroïde 2005 YU 55 verbalisé par la gendarmerie nationale

du Rédacteur Suprême
publié le 09-11-2011

Comme souvent lorsque le sort du monde est en jeu, notre présidentissime Nicolas Sarkozy a convoqué hier soir son gouvernement de rigueur pour suivre minute par minutes les opérations de police de souche visant à sauver le monde de la menace de l'astéroïde 2005 YU 55 qui devait s'écraser sur Terre. Heureusement, grâce à l'action vigoureuse de notre présidentissime, il est passé à 319.000 kilomètres, c'est-à-dire entre la Terre et la Lune. Au petit matin, Claude Guéant, ministre de la haine intérieure, des croisades et de la presse satirique, dressait le bilan d'une opération de police spatiale "exemplaire".

L'astéroïde 2005 YU 55
Crédit : Deep Space Network, JPL, NASA

Rappelons que l'astéroïde s'apprêtait à pénétrer l'atmosphère terrestre "par effraction", menaçant donc la Terre d'une apocalypse 13 mois avant la date prévue initialement au 21 décembre 2012. "C'est un satellite Rom, immatriculé dans la Meuse", explique Claude Guéant, qui a convoqué le préfet de Bar-le-Duc pour obtenir des explications sur "les conditions dans lesquelles ce satellite Rom a pu obtenir sa carte grise sans attirer les soupçons des services de l'Etat de souche". Le préfet de Bar-le-Duc devrait être nommé ambassadeur au Yukon à l'issue du conseil des ministres de ce matin.

Comme l'a rapporté la NASA, l'astéroïde 2005 YU 55 a légèrement détourné sa trajectoire quelques heures avant l'impact. "Rien de tel que la peur du gendarme de souche sur orbite pour faire fuir un Rom !" s'est félicité Claude Guéant, qui explique que "dès que l'astéroïde a pu voir l'important dispositif mis en place par la gendarmerie, il n'a pas eu d'autre choix que la fuite".

Une fuite qui n'a pas empêché les forces de l'ordre de relever plusieurs infractions au code de la route à l'encontre de l'astéroïde : à commencer par des "plaques d'immatriculation non conformes" et un défaut de contrôle technique, ce qui montre d'ailleurs que l'astéroïde 2005 YU 55 aurait dû être ré-immatriculé l'année dernière selon la nouvelle numérotation automobile en vigueur. L'astéroïde a aussi été verbalisé pour vitesse excessive sur le périphérique : "46.000 km/h ! C'est un vrai pirate de des orbites interplanétaires !", s'émeut le ministre de la haine intérieure, des croisades et de la presse satirique, qui révèle enfin que l'astéroïde a été aussi contrôlé avec un taux d'alcoolémie excessif détecté par le radar à spectromètre de masse embarqué par la gendarmerie spatiale de souche.

C'est dans ce contexte jugé "exceptionnel de gravité que grâce à moi elle l'est moins grave", selon l'analyse donnée hier soir par Nicolas Sarkozy à ses ministres de rigueur, que la Terre a été sauvée par nos gendarmes finement dirigés par Lui-Même, "sans augmentation des impôts, même dans la Meuse !" Une excellente nouvelle immédiatement saluée par les marchés : la gendarmerie a vu sa notation AAA confirmée par Galactik Moody's et Standard & Planets.

#astéroïde | #2005 YU 55 | #gendarmerie | #spectromètre | #Claude Guéant

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 08-11-2011

François Baroin accuse le PS d'effraction : Chirac et Villepin entendus comme témoins assistés

suivant : 09-11-2011

Mylène Farmer : son single Du Temps et sa vie sexuelle avec les chamois font le buzz

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales