Désinformations.com

Le beaujolais nouveau 2011 a un goût de MOX

du Rédacteur Suprême
publié le 17-11-2011

Les traditionnelles libations du beaujolais nouveau s'ouvrent cette année 2011 dans l'ambiance tendue des négociations PS-EELV sur l'interprétation de l'accord signé mardi par leurs dirigeantes Martine Aubry et Cécile Duflot. Les premières dégustations qui ont été réalisées dès ce midi par les amateurs de beaujolais nouveau sont formelles : loin des délicieux goûts de banane flambée au Kirch ou de mûre sauvage domestique constatés ces dernières années bien désinformées, la beaujolais nouveau 2011 aura un goût de MOX, qui laisse une certaine amertume en bouche et provoque des brûlures désagréables à la mixtion. D'après nos sources proches du café de la rue de Solferino, les négociations PS-EELV vont donc devoir reprendre sur l'avenir de la filière nucléaire Beaujolais Nouveau Pressurisé.

Le beaujolais nouveau 2011, goût MOX
CC Flickr - sakurapenguin

Lancée en 2003, la filière Beaujolais Pressurisé (BPR) représentait un débouché prometteur pour les surplus de production du nectar primeur symbolique du rayonnement international de la viticulture française qui irradie le bon goût planétaire, au même moment que le lancement de la filière eau pressurisée, nettement moins goûtue. Le pouvoir calorifère du beaujolais nouveau n'était déjà plus à débattre en 2003, comme l'expliquait déjà, en cette époque lointaine, notre correspondant dans le Pays Cathare.

Aujourd'hui, il est difficile de faire le lien entre la filière Beaujolais Pressurisé et le goût de MOX du beaujolais primeur 2011. Nos stagiaires bien désinformés ont interrogé le professeur Georges Dubonchoix, directeur de recherche nucléaire viticole au CNRS de Villefranche-sur-Saône : "le goût MOX du beaujolais primeur reste un mystère, les chaînes de production de MOX restent éloignées des sites de production viticoles concernés", explique le professeur Dubonchoix, qui précise que "peut-être quand on est très préoccupé par le MOX, tous les aliments finissent par en avoir le goût, c'est un cas connu en psychologie nucléaire socialo-écologique irresponsable". A moins qu'il ne s'agisse d'un effet gustatif des traces anormales d'iode 131 qui ont été détectée ces derniers jours dans le Nord de la France : "oui, c'est possible aussi", analyse le professeur Georges Dubonchoix.

Les négociateurs PS et EELV qui s'étaient réjouis peut-être un peu trop vite d'avoir trouvé un terrain d'interprétation de l'accord signé mardi pourraient donc reprendre le chemin de la table des négociations dès ce soir. Il se murmure dans les milieux bien désinformés qu'ils pourraient exceptionnellement boire du Coca-Cola pour garder la tête froide.

#beaujolais nouveau | #MOX | #PS-EELV | #beaujolais pressurisé

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 16-11-2011

Le vote imminent de la loi Wauquiez sur l'interdiction des maladies inquiète l'industrie pharmaceutique

suivant : 18-11-2011

Une photographie de Louis Daguerre relance l'enquête sur la mort de Natalie Wood

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales