Désinformations.com

Pénalisation des clients de prostituées : le test gratuit pour comprendre son profil client

correspondance du Microcosme
publié le 06-12-2011

Glissé dans le débat entre réglementaristes et abolitionnistes, un acteur majeur s'ignore : le client de prostituées. Peu d'études ont abordé la question du profil du client. L'Institut Désinformance et Opinion Francophone (IDOF) publie la première étude internationale menée par Jean-Baptiste Dubonchoix, chargé d'etudes "sexe et prostitution" à l'IDOF. Basée sur 195 entretiens, notre enquête originale dresse un portrait surprenant du client type.

Le bois de Boulogne
CC Flickr - hotzeplotz

1. Le client de prostituées est-il une personne comme tout le monde ?

Première surprise : les clients des prostitués ne sont pas des gens à part. La majorité des clients (49,6 %) ont entre 30 et 50 ans. Surtout célibataires, 79,8 % d'entre eux se sont fait virer de leur couple après que leur partenaire ait découvert leurs excursions au bois de Boulogne. Par ailleurs, ils sont plus de la moitié (56,5 %) à être pères, sans toujours le savoir néanmoins.

2. Qu'est-ce qui peut pousser un homme à se tourner vers une prostituée ? Plusieurs facteurs peuvent être évoqués. Mais tous convergent vers un modèle de sexualité foncièrement inégalitaire : l'homme paye la femme, ce qui n'est pas sans rappeler les modèles d'inégalités salariales déterminant le choix de qui fait carrière au sein d'un couple.

Dans un souci 2.0 d'aider nos millions de lecteurs quotidiens à déterminer s'ils sont ou ont été ou vont être client de prostituées, nous proposons un test gratuit en ligne "suis-je concerné". Ce test est gratuit.

Question 1 : "avez-vous déjà payé une femme ou un homme pour une prestation sexuelle ?"
a. Oui (aller à la question 3)
b. Peut être (aller à la question 2)
c. Pardon ? (aller à la question 2)
d. Je ne sais pas, elle parlait albanais (aller à la question 2)

Question 2 : je répète ma question 1. : "avez-vous oui ou non déjà payé une femme ou un homme pour une prestation sexuelle ?"
a. Oui, enfin, un peu
b. Juste une fois, et encore, pas souvent
c. Pardon ? (reprendre la question 2)
d. Je ne sais pas, elle parlait albanais avec un accent du sud très fort (reprendre la question 2)

Question 3 : "combien de fois avez-vous payé une femme ou un homme pour une prestation sexuelle ?"
a. Jamais (reprendre la question 3 honnêtement)
b. Juste une fois, et encore (reprendre la question 3)
c. Pardon ? (retourner à la question 2)
d. Je ne sais pas, elle parlait albanais (reprendre la question 3)

Question 4 : "quel âge avait la personne à qui vous avez payé pour la dernière fois une prestation sexuelle ?"
a. Mon âge environ (reprendre honnêtement la question 4)
b. Elle paraissait jeune mais était totalement consentante et trop expérimentée pour être mineure (aller à la question 5)
c. Pardon ? (retourner à la question 2)
d. Je ne sais pas, elle parlait albanais (reprendre la question 2)

Question 5 : "quel type de relation sexuelle avez eu avec cette personne ?"
a. On a pris un verre, c'était très sympa (reprendre honnêtement la question 5)
b. J'ai fait un bisou sur la joue de cette personne certes très jeune mais totalement consentante (ce n'est pas ce qu'elle dit : reprendre honnêtement la question 5)
c. Pardon ? (retourner à la question 2)
d. Je ne sais pas, elle parlait albanais (reprendre la question 2)

Voilà, le test "client de prostituées : suis-je concerné ?" est terminé ; vous pouvez nous adresser vos réponses à ce petit test scientifique. Nous enverrons votre profil client de prostituées en toute confidentialité contre prélèvement automatique mensuel de 2.500 euros.

#prostitution | #prostituées | #IDOF | #test

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 06-12-2011

Miss Prestige National 2012 : Christelle Roca nue dans une vidéo pour rivaliser avec Miss France 2012, Delphine Wespiser

suivant : 06-12-2011

Par delà la germanophobie : défense du traité Sarkozy-Merkel

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales