@desinfopointcom
credit33.fr

La perte du Triple A de la France ne fera pas les affaires du Scrabble

correspondance du Médoc
publié le 13-01-2012

Alors que, après 30 de gestion socialo-bolchévique et crypto socialo-bolchévique irresponsable, la France s'enfonce dans une crise sans précédent depuis la Grande Peste de 1348 et qu'elle est assaillie par des hordes d'immigrants jamais vues depuis les Grandes invasions du Vème siècle, un nouveau coup est porté à l'économie avec la perte du triple A. Mais, foin de désespoir, le présidentissime Nicolas Sarkozy et François Baroin, ministre du déficit, devraient annoncer d'ici peu un plan de relance ambitieux qui permettra à la France de garder sa place de chef d'orchestre dans le concert des nations, tout en acceptant le jugement des marchés.

Et si on s'achetait un scrabble ?

En effet, d'après des sources bien désinformées, '’exécutif français et ses exécutants auraient d'ores et déjà choisi de faire front en s'attaquant d'entrée de jeu – si l'on peut dire – a un ogre américain : la société Hasbro/Mattel, détentrice des droits d'exploitation du Scrabble dans le monde. Prompte à se jeter sur la proie blessée que semblait être la France, la société avait en effet prévu de lancer en grande pompe un nouveau produit : un Scrabble avec trois A en moins.

La réponse sera à la fois rigoureuse et proportionnée : le présidentissime Sarkozy, pourtant peu adepte du jeu de lettres depuis que, tout petit, il a manqué s'étouffer avec un pion (événement qui l'a durablement vacciné contre la bonne chère et les livres) a décidé de nationaliser la branche française de la société Marvel chargée de l'édition du Scrabble. C'est sous la houlette de Nadine Morano, ministre de la déformation professionnelle, que chômeurs, allocataires du RSA et autres parasites seront chargés de faire le tour des divers foyers français afin de récolter tous les A surnuméraires des boîtes de jeu présentes sur le sol de la patrie.

Une initiative qui devrait, comme l'explique John Maynard Dubonchoix, économiste à l'Institut Désinformation et Opinion Francophone (IDOF) créer un cercle vertueux qui relancera la croissance : "non seulement l'État envoie un message fort en mettant enfin les fainéants au travail, mais il crée aussi de la richesse puisqu'il paie lesdits fainéants qui réinvestiront à 95 % cet argent dans la bière et le vin français. Cela devrait entraîner à moyen terme un retour du triple A français qui sera alors dopé par l'opération consistant à rendre les A anciennement surnuméraires aux Français."

Un plan ambitieux, réfléchi et osé qui, sans nul doute, devrait mettre François Hollande en mauvaise posture pour les élections présidentielles du mois de mai.

#triple A | #scrabble | #irresponsable | #Nicolas Sarkozy | #François Baroin | #AAA

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 12-01-2012

Le taux du Livret A n'augmente pas : la place financière de Paris échappe de peu à l'état de guerre

suivant : 15-01-2012

Le silence de Nicolas Sarkozy après la perte du triple A expliqué par une forte douleur anale

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales