Désinformations.com

Présidentielles 2012 : Angela Merkel et Nicolas Sarkozy tiendront un meeting commun à Montoire

du Rédacteur Suprême
publié le 28-01-2012

Le présidentissime vient de recevoir le soutien de la chancelière allemande qui sera sa directrice de campagne en vue de sa réélection en mai prochain. C'est Angela Merkel elle-même qui a vendu la mèche aujourd'hui en révélant qu'elle va "garder les Länder francophone dans le giron de la Grande Allemagne". Ce dimanche soir, sur presque toutes les chaînes de télévision franco-allemandes, le présidentissime précisera les modalités de cette nouvelle collaboration qui sera dévoilée dans le détail à Montoire lors d'un premier grand meeting commun de la CDU et de l'UMP. En exclusivité pour les lecteurs de Désinformations.com, Nicolas Sarkozy a révélé à notre stagiaire bien désinformée, Charlotte Dubonchoix, les raisons qui l'ont poussé à s'engager dans la voie de la collaboration.

Deux époques, deux styles, un même esprit de collaboration !
CC Flickr - Chesi - Fotos CC

"La France a connu, il y a quelques semaines, l'une des plus grandes défaites de son histoire. Cette défaite a de nombreuses causes, mais toutes ne sont pas d'ordre technique. Le désastre n'est, en réalité, que le reflet, analysé par Standard and Poors, des faiblesses et des tares des anciennes politiques laxistes menées depuis 1981 et aggravées par les 35 heures", commence le présidentissime, qui reconnaît que "la retraite à 60 ans et les RTT irresponsables, pourtant, beaucoup de Français les aimaient sans se rendre compte qu'elles les asservissaient comme jamais la France n'avait été asservie dans son histoire".

Le présidentissime, reprenant ses notes écrites en allemand, analyse la situation : "notre pays a été asservi de diverses manières : successivement, et parfois simultanément, par des coalitions d'intérêts économiques et par des équipes politiques ou syndicales prétendant, fallacieusement, représenter la classe ouvrière alors qu'ils n'avaient jamais mis leurs mocassins dans des brasseries populaires comme le Fouquet's". Au souvenir des jours heureux de la victoire de mai 2007 où, tandis que le peuple se remettait difficilement d'avoir entendu Mireille Mathieu hurler la Marseillaise place de la Concorde, le présidentissime fraîchement élu se penchait avec le gouvernement du CAC40 sur l'avenir, Nicolas Sarkozy s'enflamme face à Charlotte Dubonchoix : "C'est sur cet amas de ruines laissées par mes prédécesseurs irresponsables qu'il fallait, en 2007, reconstruire la France !"

Emporté par son enthousiasme, entre deux "SIEG HEIL !", le candidatissime révèle son futur slogan de campagne : "Ensemble, l'ordre nouveau est possible !" Un slogan qui rappellera à chaque Français de souche que "nous devrons, tragiquement, réaliser dans la perte du triple A la révolution que, dans la victoire, dans la paix, dans l'entente volontaire de Français de souche, nous n'avons même pas su concevoir". Humble face aux enjeux planétaires qu'il avait su mener de main de Maître lors de la première crise financière qui l'avait amené à moraliser le capitalisme, une moralisation envers et contre tous, le candidatissime annonce qu'"il remettra en honneur la France de souche, celle qui, renonçant à se concentrer sur lui-même, se dépasse pour atteindre la collaboration internationale avec l'Allemagne", car, précise-t-il, "le problème des rapports franco-allemands, si criminellement traité dans le passé, continuera de déterminer l'avenir des Français".

En conclusion, lisant un post-il écrit de la main même d'Angela Merkel, le candidatissime Nicolas Sarkozy conclut l'entretien avec Charlotte Dubonchoix : "sans doute, l'Allemagne peut-elle, au lendemain de la conservation de son triple A, choisir une paix toute nouvelle de collaboration". Puis Charlotte Dubonchoix a été conduite à l'hôtel Meurice, où l'Allemagne a déjà installé l'Oberfeldkommandantur de campagne. Elle y est encore interrogée à cette heure sur ses liens avec "un certain Maître Roger" qui ne serait autre qu'un "juif proche des irresponsables socialistes".

#Angela Merkel | #Nicolas Sarkozy | #Montoire | #CDU | #UMP | #collaboration | #Allemagne

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 27-01-2012

Pour la corruption des élus, Paypal propose une solution sécurisée en ligne

suivant : 29-01-2012

Nicolas Sarkozy annonce la hausse de 1,6 point de TVA pour financer sa campagne

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales