Désinformations.com

Whitney Houston décède dans sa baignoire : la police hésite entre l'hypothèse Marie-France Pisier et Claude François

correspondance du Microcosme
publié le 12-02-2012

Whitney Houston est décédée noyée, dans sa baignoire. Une voix disparaît ainsi et plonge le monde du show-business dans la tristesse. "Nous devons noyer notre chagrin rapidement et passer à autre chose", marmonne Jimmy Hellofachoice, son attaché de presse, tandis que l'enquête sur les circonstances du décès progressent.

L'heure de réécouter l'immense artiste

La star américaine qui vivait entièrement bio, a pu "subir un choc hydromatique de catégorie G", indique James Goodchoice, lieutenant de la police des baignoires américaines, "nous réfléchissons à partir de deux hypothèses pour comprendre son décès, celle de Marie-France Pisier, et celle de Claude François".

De sources bien désinformées, Whitney Houston avait bien pris ses médicament à base de morphine, très relaxant avant de s'endormir. Rien que de très normal mais aucune chaise longue n'a été retrouvée à proximité de la star décédée ou même de la baignoire, "ce qui tend à invalider l'hypothèse Marie-France Pisier", selon James Goodchoice, qui ajoute, mystérieux : "mais aucun sèche-cheveux ne se trouvait ni dans la baignoire ni dans la salle de bain", ce qui rend à écarter l'hypothèse Claude François.

Le décès de la star alcoolisée pourrait donc ouvrir le champ à une troisième hypothèse, celle de Whitney Houston tout court, ce qui en dit long sur la capacité créative de l'artiste.

#Whitney Houston | #Marie-France Pisier | #Claude François | #baignoire

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 10-02-2012

La névrose de l'échec de Nicolas Sarkozy analysée par Sigmund Dubonchoix

suivant : 13-02-2012

Racisme : Tintin acquitté en Belgique pour bienfaits de la colonisation

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales