@desinfopointcom

Johnny Hallyday : le gouvernement crée une commission d'enquête sur sa santé

du Rédacteur Suprême
publié le 28-08-2012

La santé de Johnny Hallyday est un sujet de forte préoccupation pour nos concitoyens et le gouvernement irresponsable de Jean-Marc Ayrault se devait d'apporter une réponse adaptée et bien désinformée à l'inquiétude sociétale. Selon l'Institut Désinformation et Opinion Francophone, 77% des Français en âge sains de corps et d'ouïe se déclarent "inquiets" ou "très inquiets" de la santé l'idole des moins jeunes qu'à l'époque. Un taux qui s'élève même à 92% chez les panélistes de l'IDOF qui se déclarent aussi "très inquiets de ne pas connaître la date de l'enterrement de Jean-Luc Delarue".

Tout Johnny Hallyday en 23 CD

Prenant la mesure du problème posé par l'inquiétude des Français, qui sont certes mélomanes mais aussi électeurs, le premier ministre a annoncé ce soir la décision courageuse que tout le monde attendait : la création d'une commission d'enquête sur la santé de Johnny Hallyday "pour tirer au clair les conditions de la contamination bronchique" du chanteur, mais aussi pour évaluer les impacts socio-économiques de la maladie de Johnny Hallyday, et plus particulièrement son influence sur le moral des ménages et les intentions d'investissement des chefs d'entreprises.

La commission d'enquête sur la santé de Johnny Hallyday se verra adjoindre plusieurs sous-commissions aux tâches bien précises qui seront installées progressivement jusqu'à la fin de l'année. La première sous-commission sera présidée par un collaborateur d'Aurélie Filippetti, ministre du redressement de la culture et du rock'n'roll, et veillera aux "conditions sanitaires optimales pour un rayonnement culturel francophone de bon goût promu par Johnny Hallyday". Une seconde sous-commission sera installée dès le lendemain, présidée par un collaborateur de Pierre Moscovici, ministre du redressement de l'économie et de tout le reste, et veillera "à contrôler que la première sous-commission ne commet pas de dépenses financières insoutenable". Une troisième sous-commission, pilotée par un collaborateur de Manuel Valls, ministre du redressement intérieur, veillera à "formuler des propositions pour permettre aux Roms d'écouter la musique de Johnny Hallyday depuis chez eux dans le pays de leur choix mais loin".

Enfin, Jean-Marc Ayrault lui-même donnera lecture du bulletin de santé de Johnny Hallyday à son gouvernement et au président de la République, chaque mercredi matin lors du Conseil des ministres. Accusé de ne pas réagir avec la vigueur souhaitée aux fardeaux qui accablent la France, l'Europe et le Monde depuis que son prédécesseurissime Nicolas Sarkozy a été bêtement écarté des affaires par le peuple irresponsable, François Hollande entend faire de la santé de Johnny Hallyday "un modèle de gestion exemplaire d'une situation de crise".

#Johnny Hallyday | #sondage IDOF | #Jean-Marc Ayrault | #Aurélie Filippetti | #Pierre Moscovici | #Manuel Valls | #François Hollande | #Nicolas Sarkozy |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 28-08-2012

La planète Mars annule sa présence le 27 août 2012 à la dernière minute en hommage à Neil Armstrong

suivant : 29-08-2012

Cannabis et QI des jeunes : Johnny Hallyday conteste la gravité des faits

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales