@desinfopointcom

Stéphane Gatignon, maire EELV de Sevran, poursuit sa grève de la faim bio

correspondance du Microcosme
publié le 13-11-2012

Alors que sa ville est au bord de la cessation de paiement, le maire EELV de Sevran campe sans se sustenter devant le palais Bourbon depuis cinq jours. L'Assemblée nationale a voté ce mardi une hausse de la Dotation de Diététique Urbaine (DDU) pour satisfaire sa demande et le gouvernement irresponsable a mis en place une commission de l'éthique et de la diététique (CED), sous la présidence de Jacques Attali. Cette commission sera chargée de formuler 185 propositions pour répondre à la question fondamentalement éthique "quelle législation de la fin de vie bio ?" Considérant que ces réponses ne sont pas satisfaisantes, Stéphane Gatignon a décidé de poursuivre sa grève de la faim bio : il s'abstiendra de consommer des aliments bio et de boire bio. Indignation et régime protestataire bio vont ainsi de pair : plus de yaourts bio au bifidus, ni soda bio, ni de maïs bio.

Le Palais Bourbon
CC Flickr - abac77

L'appel de détresse du maire de Sevran émeut. Un grand mouvement national écologique s'est spontanément mis en place. Coordonné par la confédération paysanne, qui a dépêché 75 tracteurs pacifiques et 145 vaches paisibles sur place, un site Internet permet de signer une pétition "c'est la journée de la gentillesse : je donne 0,10%u20AC à Sevran". A ce jour, 12 donateurs ont fait une promesse de dons de 0,01%u20AC chacun (non défiscalisés). Le mouvement gagne de l'ampleur, les ténors montent au créneau. Cécile Duflot a promis de faire étudier par son cabinet la "question du jeun écolo" avant de proposer "une alternative bio à l'aéroport de Notre Dame des Landes : développer des champs pour canaliser l'énergie des faucheurs de maïs". Jean-Vincent Placé a, lui, regretté devoir décliner l'offre qu'il lui était faite de rejoindre le mouvement "Moi aussi je fais la grève de la faim bio pour soutenir Stéphane Gatignon", au motif qu'il "faut des leaders en pleine possession de leurs moyens pour soutenir nos héros du XXIème".

Cette grève de la faim a-t-elle une fin ? Toujours est-il qu'elle fait école. Ainsi, Patrick Balkany envisage sérieusement de faire une grève de 5 jours du cigare "si l'Etat ne désendettait rapidement pas [sa] bonne ville de Levallois-Perret". De même, Alain Juppé se dit "prêt à arrêter le Bordeaux au moins une semaine" tandis que, donnant dans la surenchère, Liliane Bettencourt menace "de faire la grève des dons politiques et du godemiché", suscitant un vif émoi au sein des milieux politiques. Gageons que François Hollande, expert en matière de jeun politique, très attendu sur ce terrain, saura apporter une réponse juste et courageuse.

#EELV | #grève de la faim | #Jacques Attali | #Stéphane Gatignon | #Patrick Balkany | #Sevran |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 13-11-2012

Conférence de presse à l'Elysée : François Hollande très attendu sur la question des ronds-points

suivant : 14-11-2012

Une éclipse totale du soleil en Australie a perturbé la conférence de presse de François Hollande

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales