Désinformations.com

Le compte suisse hypothétique de Jérôme Cahuzac aurait pu servir à payer les 6 millions de dollars de Nafissatou Diallo

correspondance du Médoc
publié le 06-12-2012

Après nos confrères de Médiapart, c'est au tour du web-journal satirique francophone de bon goût de faire de nouvelles révélations sur l'affaire du supposé compte suisse du ministre du budget Jérôme Cahuzac. En effet, d'après des sources bien désinformées, il apparaîtrait que non seulement que ce compte en suisse a bel et bien existé mais que, de plus, il existerait encore. C'est Jean-Charles Dubonchoix, inspecteur du fisc à la retraite déçu par le nouveau pouvoir socialo-bolchévique et proche d'Éric Woerth qui a contacté récemment notre rédaction. Après une vérification superficielle des désinformations fournies par Jean-Charles Dubonchoix, desinformations.com peut aujourd'hui révéler la véritable destination du compte suisse de Jérôme Cahuzac. Un compte bien plus récent que ce que feint de croire Médiapart, puisqu'il aurait été ouvert le 19 mai 2011, jour de l'inculpation par un grand jury de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire de la suite maudite du Sofitel.

Un homme qui met une écharpe peut-il aller ailleurs qu'en Suisse ?
CC Flickr - Parti Socialiste

C'est que, sous une apparente anarchie, la canaille socialo-bolchévique sait se serrer les coudes lorsqu'il s'agit de conquérir le monde. Conscient du fait que, à cause d'un dossier trop chargé en matière de moeurs (des vidéos le montrant en train d'avoir des rapports intimes avec une chèvre angora avant de la tondre et de tricoter un pull en mohair pour Anne Sinclair circulait alors dans les milieux bien désinformés), le directeur du FMI avait décidé de se retirer sur un dernier coup d'éclat afin de laisser la voie libre à François Hollande dans la course à l'élection présidentielle. En contrepartie, le Parti Socialiste s'engageait à régler tous les frais de justice de DSK et lançait officiellement des primaires. Une couverture qui aurait pu tenir si les socialistes n'avaient pas poussé le bouchon un peu trop loin en présentant ouvertement des candidats fantoches comme Jean-Michel Baylet, Arnaud Montebourg, Manuel Valls ou Ségolène Royal.

De fait, ces primaires, lors desquelles les sympathisants socialistes devaient, pour voter, verser une obole, n'avaient d'autre objectif que la récolte d'une somme suffisante pour trouver un arrangement avec les avocats de Nafissatou Diallo et épuiser toutes les poursuites contre Dominique Strauss-Kahn. Les millions d'euros ainsi récoltés auraient été déposés sur un compte suisse ouvert par Jérôme Cahuzac que sa qualité de chirurgien esthétique prédisposait à avoir une connaissance approfondie des arcanes du système bancaire helvète.

Et ce n'est pas un hasard si le pot aux roses est découvert aujourd'hui, concomitamment à l'annonce du paiement de DSK à Nafissatou Diallo d'une somme de 6 millions de dollars. Se disant "humilié lors des primaires, puis devant un entrepreneur indien, déprimé par une rupture amoureuse", un informateur anonyme proche du dossier et qui n'a plus rien à perdre et se dit "soucieux de défendre les valeurs de la République et un redressement productif honnête" a récemment fourni des pièces accablantes à Jean-Charles Dubonchoix.

Si l'UMP part à vau-l'eau, la majorité socialo-bolchévique ne semble pas aller bien mieux.

#compte suisse | #Nafissatou Diallo | #Jérôme Cahuzac | #DSK | #Dominique Strauss Kahn | #primaires

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 04-12-2012

EPR de Flamanville : les écologistes exigent la captation de CO2 nucléaire

suivant : 06-12-2012

Neige et verglas : alerte orange dans 33 départements et à Florange

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales