Désinformations.com

Eléphants tuberculeux menacés d'assassinat : l'inconscient socialiste au pouvoir

du Rédacteur Suprême
publié le 05-01-2013

La prochain euthanasie des deux éléphantes du zoo du parc de la Tête d'Or à Lyon, Baby et Népal, n'intéressait à vrai dire pas grand monde jusqu'à ce qu'elles reçoivent le soutien remarqué de Brigitte Bardot qui a menacé de se réfugier en Russie, loin de "ce pays qui n'est plus qu'un cimetière d'animaux". Est-ce un hasard si, à peine un an après l'arrivée des socialistes irresponsables à tous les échelons du pouvoir, deux pachydermes sont en passe d'être sacrifiés ? "Non, c'est l'accomplissement du complexe d'OEdipe dont souffrent les éléphants socialistes", affirme Sigmund Dubonchoix, le psychanalyste des stars et des politiques. Analyse.

Les éléphantes de Lyon
CC Flickr - anod1

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses personnalités se sont mobilisées pour sauver les éléphantes tuberculeuses condamnées à l'abattage par l'administration de Gérard Collomb, le maire de la capitale des Gaules. Les élus d'opposition UMP responsable ont été les premiers à s'alerter de décision d'euthanasier les éléphantes, rapidement soutenus par Laurence Parisot, qui entend "défendre l'instrument de travail du cirque Pinder qui a confié ces animaux en pleine santé à la ville de Lyon".

L'affaire connaît maintenant une dimension internationale puisque Stéphanie de Monaco a rejoint les contestataires, suivie par le résident fiscal suisse Alain Delon et la primo-russe Brigitte Bardot. La sex-symbol des années que les moins de 40 ans n'ont pas connues avait écrit au président François Hollande, qui n'a pas répondu, trop occupé selon son entourage bien désinformé à lutter contre le chômage. "Une excuse bidon : que valent 5 millions de chômeurs assistés et de précaires face à la vie de deux éléphantes ?" interpelle Brigitte Bardot, qui oppose au silence de l'Elysée la proposition du Kremlin d'accueillir les éléphantes dans un sanatorium pour pachydermes situé dans les steppes de l'Asie centrale.

Au-delà de l'aspect sanitaire de cette triste affaire, les socialistes irresponsables qui dirigent la France dans le plus grand chaos révèlent en fait leurs profondes aspirations psychanalytiques. Ainsi, Sigmund Dubonchoix considère que "cette crispation sur les pachydermes de Lyon par ceux qui se sont eux-mêmes appelés les éléphants socialistes depuis de nombreuses années dénote le sens évident à cette crise lyonnaise". Ainsi, l'assassinat projeté de Baby et Népal représente le meurtre symbolique des pères, François Mitterrand et Lionel Jospin, dont les socialistes irresponsables ont besoin pour enfin entrer dans le XXIème siècle. "Ou des mères, puisqu'il s'agit de femelles", précise Sigmund Dubonchoix.

Martine "Baby" Aubry et Ségolène "Népal" Royal n'ont pas souhaité réagir à nos micros bien désinformés. Le sort des éléphantes reste incertain.

#éléphants | #socialistes | #Lyon | #Sigmund Dubonchoix | #Brigitte Bardot | #Kremlin

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 05-01-2013

Vladimir Poutine promet à Brigitte Bardot nue que jamais il ne tuera un éléphant

suivant : 07-01-2013

Vincent Peillon ne veut pas rendre obligatoire le mariage des prêtres avec les enfants

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales