@desinfopointcom

Infarctus de Claude Allègre : le réchauffement climatique hors de cause

correspondance du Médoc
publi le 19-01-2013

C'est avec stupeur et consternation que les mondes scientifique et politique ont appris par la presse informée que l'ancien ministre Claude Allègre avait été victime d'un infarctus alors qu'il participait à une conférence scientifique à Valparaiso, au Chili. Du côté scientifique, d'abord, la nouvelle a été accueillie avec stupeur. Olaf Dubonchoissön, responsable du pôle science pour le comité Nobel s'est ainsi interrogé : "Cette nouvelle - à prendre avec prudence - nous amène à nous poser une seule question : que faisait Claude Allègre dans un congrès scientifique ?" Du côté de la classe politique française et du gouvernement en particulier, c'est la consternation qui domine. Et cette autre question qui revient, lancinante : "C'est qui, Claude Allègre ?"

Claude Allègre faisant un bras d'honneur au réchauffement climatique
CC Flickr - Fondapol - Fondation pour l'innovation politique

Foudroyé dans une ville méridionale du Chili en plein été austral, Claude Allègre, fidèle à ses convictions profondes aurait, selon plusieurs témoins bien désinformés, déclaré avant de s'écrouler avec la grâce d'un mammouth sorti d'une cure de dégraissage : "Oui, je transpire et j'ai chaud. Mon coeur est comme pris dans un étau... mais ça n'a strictement rien à voir avec un quelconque réchauffement climatique. Aaaaarrrrgh."

Transporté dans une clinique de Santiago du Chili et alors que la température avoisine les 34 degrés dans la capitale chilienne le ministre velu aurait par ailleurs demandé à ce que l'on coupe la climatisation dans sa chambre et qu'on lui fournisse des couvertures supplémentaires afin, dit-il, "de ne pas prêter le flanc à la critique des écologistes irresponsables qui veulent nous faire croire que le climat se réchauffe".

Une lucidité et un sens de l'à-propos qui laissent augurer d'une récupération rapide de l'ancien ministre du XXème siècle. On ne peut en dire autant du témoin de son malaise qui a pratiqué le bouche-à-bouche sur la personne du "conferenciero peludo", comme on l'appelle au Chili, et qui devrait bénéficier dans les heures qui viennent d'un suivi psychologique ainsi que dermatologique après avoir développé une sévère crise d'urticaire pour s'être trop frotté aux sourcils de notre ancien ministre.

#Claude Allègre | #réchauffement climatique | #infarctus

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

prcdent : 16-01-2013

L'intervention française au Mali préfigure un retour du Paris-Dakar en Afrique

suivant : 19-01-2013

Le nouveau permis de conduire européen obligatoire dès aujourd'hui

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales