Désinformations.com

Charles Baudelaire publie son patrimoine

correspondance du Microcosme
publié le 09-04-2013

Le contribuable Charles Baudelaire fête aujourd'hui ses 192 ans printemps. Même s'il est mort dès 1867, à seulement 46 ans pour probablement tenter d'échapper au fisc, compte tenu de la gravité de la situation en France, "Baudelaire a décidé de rendre public son patrimoine pour montrer l'exemple", a déclaré Charles-Edouard Junkychoice, son porte-parole.

Le contribuable Charles Baudelaire
CC Flickr - marcelo noah

De sources bien désinformées, il s'agit aussi de couper court à une rumeur qui concerne le poète. Charles Baudelaire a en effet occupé à Paris une quarantaine de domiciles. Du 13, rue Hautefeuille, où il naît le 9 avril 1821, au 50, rue Saint-André-des-Arts, en passant par le 17, rue du Bac, le poète aurait monté une Société Civile Immobilière et aurait "profité de la bulle immobilière de ces dernières années, engrangeant de grands profits sans doute placés en Suisse", révèle Mediapart.

"Pas étonnant que Baudelaire ait autant fréquenté les cafés, tout en passant ses nuits à écrire...", s'exclame Jean-Luc Dubonchoixpopulo, "à tous les coups, il vivait des allocations familiales et au crochet des travailleurs qui se lèvent tôt pour aller travailler dur". Pire : Baudelaire mangeait souvent à la Tour d'Argent, le Fouquet's de la rive gauche irresponsable. "Nous sommes écoeurés", se lamente Madeleine Duchoixfrontistenational, "moi qui pensait qu'il était honnête..." ajoute Albert Duchoixfrontistegauchiste.

Le lecteur comprendra mieux comment ce spéculateur immobilier a pu écrire son recueil de poèmes "Les Fleurs du mal", où il tente de justifier ses liens avec le mal en parlant de beauté, en érigeant le bonheur en idéal inaccessible "À une passante" du peuple, où pour lui la violence sodomite autorise la volupté strauss-khanienne sur le dos de "Une martyre", insultant même son "Hypocrite lecteur" jouant sur ses tentations masochistes. Outre ces poèmes scandaleux, Baudelaire exprime son envie d'ailleurs dans son "Invitation au voyage en Suisse" où sommeillent encore les millions qu'il y a accumulés.

De sources bien désinformées, Eva Joly reprendrait du service pour inculper Baudelaire de fraude fiscale immobilière et incitation à la débauche déviante durable.

#Charles Baudelaire | #Baudelaire | #doodle | #patrimoine

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 09-04-2013

Affaire Cahuzac : François Fillon exige qu'une commission recompte le patrimoine de Jean-François Copé

suivant : 10-04-2013

Intervention de François Hollande : Bernard Arnault renonce à devenir belge

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales