Désinformations.com

L'attentat de Boston amène Dieu à reconsidérer la délocalisation de ses centres d'appels

du Rédacteur Suprême
publié le 17-04-2013

La tragédie qui a frappé Boston, et plus largement tout le monde occidental développé qui fait du jogging, entraîne déjà les premières réactions fortes tant aux Etats-Unis qu'ailleurs. Le président Barack Obama, après s'être félicité que le ou les tueurs n'aient pas utilisé d'armes automatiques, a promis d'être "intraitable sur les ustensiles de cuisson à proximité de rassemblement populaires en dehors de lieux de cuisine", et il appelle les pays amis des Etats-Unis à oeuvrer dans ce sens. Un message entendu jusqu'au paradis, où le standard était saturé lundi soir (heure de Greenwich) : Dieu confirmait ce matin en conseil des ministres une réforme du pilotage des centres d'appels en charge de la réception des prières.

Un call-center du paradis
CC Flickr - Costa Rica's Call Center

Le divin courroux fut maximal lorsque Dieu a reçu hier matin le reporting quotidien de l'activité de ses centres de relation clientèle pour la réception des prières. "Nous n'avons pas été capables de gérer le flux de prières pour les victimes de Boston", reconnaissait l'archange Gabriel, ministre du community management, pour qui "les dysfonctionnements opérationnels étaient particulièrement forts sur le canal réseaux sociaux, nos collaborateurs en charge de la réception des prières postées sur twitter ont été débordés en moins d'une heure par le hashtag #PrayForBoston passé en têtes des Trending Topics mondiaux". La divine colère a été remarquée lors d'un échange orageux entre Dieu et l'archange Gabriel : "comment pouvons-nous prétendre à une position de leadership mondial sur le marché de la prière si nous ne rendons pas le niveau de service requis dans les cas d'hystérie collective ?"

Dieu a donc demandé un plan d'action "à rendre opérationnel dans la seconde", c'est-à-dire pour lundi matin première heure de Greenwich (au paradis, où on a l'éternité devant soi, tout est à faire "dans la seconde"). Accompagné par le consultant Jesus Goodheaven, le paradis devrait redéployer ses forces commerciales en charge de l'accueil des prières grâce à un réseau de sous-traitants installés partout dans le monde, "en mesure d'absorber des pics d'activité quelle que soit l'heure et le jour de la semaine, dans le respect des enveloppes budgétaires initialement prévues pour les 10 minutes à venir" (NDLR : c'est-à-dire le budget fixé pour les trois ans à venir).

Le redéploiement des centres d'appels du paradis est observé avec beaucoup d'attention par les observateurs, à commencer par Barack Obama qui compte bien faire adopter par le Sénat avant la fin du mois l'interdiction totale de la cocotte-minute dans un périmètre de 2 kilomètres autour des parcours de marathons. En France, où le marathon de Paris s'est déroulé dans la sérénité le week-end dernier, on suit aussi avec intérêt l'évolution du dispositif d'accueil des prières, qui pourrait être un modèle pour les futurs "plateformes de réception des réclamations de revenus" que le gouvernement irresponsable envisage de créer pour aider les contribuables à mesurer leurs pertes de pouvoir d'achat.

#Boston | #attentat | #Dieu | #centre d'appels | #call center | #twitter | #trending topics | #prière

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 17-04-2013

Maigrir avant l'été : succès annoncé du régime gastro-entérite

suivant : 19-04-2013

Les photos de Rachida Dati nue avec Lionel Messi causent la bagarre entre députés

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales