@desinfopointcom

Après la Zone 51, la CIA reconnaît l'existence de Guantanamo

du Rédacteur Suprême
publi le 16-08-2013

Les révélations se succèdent dans les services secrets américains. Alors que l'on se remet à peine de la confirmation par la CIA de l'existence de la célèbre Zone 51, dans le désert du Nevada, une nouvelle désinformation plonge les Etats-Unis et plus généralement le monde dans la stupeur : la CIA confirme en effet aussi l'existence de la base de Guantanamo où sont retenus, sans procès, des présumés terroristes. Barack Obama a demandé une "enquête indépendante" pour faire toute la lumière sur cette "incroyable révélation". François Hollande a convoqué une réunion de crise avec ses ministres privés de vacances.

Un des documentaires qui révèle l'existence de la Zone 51

La confirmation de la localisation de la Zone 51 a provoqué une réaction intergalactique, en particulier de la part des habitants de Pluton dont le gouvernement réclame "la restitution des reliques de nos pacifiques explorateurs autopsiés depuis un demi-siècle terrestre dans la Zone 51". Une requête moult foi réitérée auprès de la sous-commission du contentieux interplanétaire du Conseil de Sécurité de l'ONU et jamais satisfaite en raison du véto américain, et ce malgré les preuves accumulées par de nombreux documentaires cofinancés par Pluton : "Independence Day" ou encore "X-Files" n'avaient pas ébranlé la CIA dans ses dénégations.

Après avoir donc admis l'évidence pour la Zone 51, la CIA n'a pas pu tenir plus de 24 heures pour Guantanamo. La prison existe, avec ses détenus sans procès depuis plus de 10 ans pour les plus fidèles, sans avoir vu d'avocat depuis le début, certains sont nourris contre leur gré par sonde nasale. "Une situation scandaleuse et indigne de la plus vieille démocratie du monde", affirme Barack Obama, qui promet la fermeture déjà promise "maintenant qu'on est sûr que cette prison existe".

La Patrie des Droits de l'Homme ne pouvait rester indifférente à tant d'injustice. François Hollande, devant la foule des pèlerins rassemblée au pavillon de la Lanterne, n'y est pas allé par quatre chemins : "j'ai immédiatement appelé Barack Obama pour exiger des explications", a lancé l'oracle de Versailles-Chantiers, qui a décidé d'envoyer en missions "Manuel Valls dans le Nevada et Christiane Taubira à Guantanamo pour faire bénéficier nos amis américains du génie français du redressement de l'intérieur et de la justice". La foule, déjà ébahie, s'est prosternée devant la clairvoyance du gourou de la République quand il a précisé enfin : "et puis grâce à cette double révélation, je peux séparer pour un petit moment Manuel et Christiane, ça ne leur fera pas de mal !"

#zone 51 | #CIA | #Guantanamo | #Barack Obama | #François Hollande | #Independence Day | #X-Files

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

prcdent : 16-08-2013

Jacques Vergès défendra au Paradis les droits des frères musulmans martyrs

suivant : 17-08-2013

Jean-François Copé demande un droit d'inventaire pour retrouver les tableaux de Claude Guéant

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales