@desinfopointcom
credit33.fr

Apple présente l'iPhone 5S et son application COOL d'échange d'enfants

correspondance du Microcosme
publié le 11-09-2013

Facebook et Yahoo! avaient pris les devants en organisant des réseaux dédiés au "child exchange", l'échange d'enfants. Entièrement gratuites, ces plateformes d'échanges avec périodes probatoires permettaient aux familles rencontrant des difficultés avec leur enfant adopté de s'en séparer sur internet. Cette révolution culturelle n'a pas échappé à Tim Cook qui présentait l'iPhone 5S et l'iPhone 5C. Une application "Children Open On Line" (COOL) installée par d'office sur l'iOS7 facilitera les échanges entre parents échangistes. La version 5C sera orientée vers les pays émergents "où l'offre abondante d'enfants ne trouve pas toujours des débouchés alors que la demande existe".

La foule se presse déjà dans les Apple Center pour acheter son iPhone 5S ou 5C
CC Flickr - shadowtech

"Nous avons développé le "private rehoming" ou "changement de foyer privé" en nous inspirant du marché des animaux de compagnie et des esclaves sexuelles philippines. Mais notre exigence qualité impose aux offreurs d'enfants de fournir un carnet de santé en ordre: on ne sait jamais à qui on a affaires", nous confie Janice Exchoice, directrice des relations clientèle du réseau Facebook Children Available for Parents Temporary Inspired but Very Endure-less (CAPTIVE), où "les parents peuvent exprimer très librement leurs griefs, leurs penchants". Ainsi, une femme du Nebraska a adopté un garçon guatemalais de 11 ans admettait ne pas parler sa langue natale : "J'ai honte de le dire mais je ne parle que l'anglais... Il fallait absolument se séparer de cet enfant pour son bien-être. CAPTIVE nous l'a permis."

Apple réalise donc une entrée remarquée sur un marché très concurrentiel, comme nous l'explique son directeur de la stratégie bien désinformée, Jonathan Macchoice  "notre stratégie est bien de gagner des parts de marché partout, et en particulier les pays émergents à forte demande. D'où l'iPhone 5C : pas cher, ergonomique, il permet l'échange de points de vue dans toutes les langues, notamment asiatiques, grâce au module de traduction Google, et de photos, voire de vidéos, qui permettront enfin une rencontre entre l'offre et la demande optimisée."

Un rude coup commercial porté à Samsung qui "pensait naïvement maîtriser les marchés asiatiques d'enfants", sourit Jonathan Macchoice. Gageons que la firme coréenne saura répondre lors de la sortie de son Child Galaxy 6 en avril prochain.

#Apple | #iPhone | #iPhone 5S | #iPhone 5C | #cool | #Samsung

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 10-09-2013

Gary Kasparov a conseillé François Hollande sur la situation en Syrie

suivant : 11-09-2013

L'iPhone 5C sera muni d'un dispositif dit anti-Cahuzac

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales