Désinformations.com

La victoire de l'Equipe de France de football rassure les marchés et le syndicat des travailleurs du sexe brésiliens

du Rédacteur Suprême
publié le 20-11-2013

La victoire historique 3-0 des Bleus hier soir face aux Ukrainiens, qui jouaient en jaune comme le Brésil en 1998, confirmant ainsi la malédiction qui frappe les équipes qui jouent en jaune au Stade de France sous un gouvernement socialiste irresponsable, a remis du baume au coeur des Français qui doutent et boivent de la bière. Appliquant une politique aussi lisible qu'un budget présenté par Bernard Cazeneuve sans le soutien de Pierre Moscovici et expliqué par Jean-Marc Ayrault, l'Equipe de France de football a aussi réussi son rendez-vous sur la scène internationale en obtenant un résultat digne de son rang, puisque, 21ème au classement FIFA, elle a battu la 20ème équipe, tout en rassurant les marchés, dont en particulier celui des travailleurs du sexe brésiliens qui se félicitent "de la future visite de consommateurs à fort pouvoir d'achat".

Le Christ aussi est content
CC Flickr - priscillajp

C'est en premier lieu qualité et la lisibilité de la stratégie pour obtenir la victoire qui sont soulignées par Franck Dubonchoix, analyste des comportements sportifs et déviants à l'IDOF (Institut Désinformation et Opinion Francophone) : "un but que personne n'a vu venir ni compris, puis un but sifflé hors-jeu à tort par un juge de touche qui arborait un bonnet rouge, puis un but hors-jeu non sifflé par un juge de touche qui sortait d'un stage de récupération de points, puis un but marqué contre son camp par un Ukrainien probablement pressé d'en finir", énumère Franck Dubonchoix, qui y voit donc "la preuve tangible des dégâts considérables de 18 mois de socialisme irresponsable en France". L'analyste des comportements sportifs et déviants de l'IDOF admet néanmoins que cette stratégie " digne des plus grands concerts de couacs gouvernementaux" qui a quand même conduit à la victoire est "un message d'espoir pour François Hollande dont la réussite peut donc se produire".

Un message d'espoir que partagent les marchés : tandis que les agences de notations indiquent "réfléchir à la révision" de leur position après cette victoire qui démontre "la capacité de réaction" de l'Hexagone, d'autres marchés célébraient dès hier soir le ticket des Bleus pour le Mondial 2014. A commencer par les autocaristes de luxe, un marché très concurrentiel au Brésil, où l'on prépare fébrilement la future réponse à l'appel d'offre pour des footballeurs que l'on sait très exigeants sur la qualité du car dont ils ne veulent jamais sortir.

Mais c'est évidemment chez les prostitué(e)s brésilien(ne)s que l'ambiance était la plus festive puisque, à l'heure où nous mettons en ligne (méridien de Greenwich), le bout de la nuit n'est pas encore atteint sur la plage de Copacabana où le syndicat local des travailleurs du sexe sabre le champagne sans retenue. "Les footballeurs sont de bons clients en général, très solvables, aux goûts variés, donc c'est une excellente nouvelle pour nos membres", nous confie Dilma Boaescolha, porte-parole du syndicat, qui précise toutefois ses attentes en matière de fiscalité : "il faudra que les frais engagés par les footballeurs professionnels pour les prostituées soient déductibles de la taxe à 75%".

#football | #équipe de France | #FIFA | #stade de France | #Ukraine | #Brésil

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 18-11-2013

Les bonnets rouges et Nabilla sans culotte à la Bastille

suivant : 20-11-2013

Neige et verglas : Jean-Marc Ayrault remet 25 départements à plat

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales