@desinfopointcom

Scrabble : Jean-Marc Ayrault remet à plat les points par lettre

correspondance du Microcosme
publié le 16-12-2013

Le Scrabble a été créé un 16 décembre 1931 : la crise secouait alors la finance mondiale et laissait donc libre champ aux lettres et à leurs combinaisons. Rapidement commercialisé dans 121 pays et en 36 langues, le jeu bute sur une difficulté de standardisation : les langues véhiculaires variant d'un pays à l'autre malgré les tentatives impérialistes qui jalonnent notre Histoire, le nombre de points attribués à chaque lettre varie ainsi assez fortement d'un pays à l'autre "y compris au sein de l'Union européenne", note le premier ministre irresponsable.

Le jeu remis à plat par Jean-Marc Ayrault

"Ce mille-feuilles des lettres est illisible et conduit à affaiblir le consentement à l'alphabet romain", observe Vincent Peillon, ministre du redressement de l'éducation, qui regrette : "les bases syntaxiques intra-européennes sont faussées et peuvent conduire à de graves malentendus".

Le premier ministre irresponsable, qui avait commandé un rapport à une mission parlementaire "pour améliorer l'égalité d'usage des lettres pour s'exprimer", a donc décidé de "remettre à plat l'attribution des points à chaque lettre du Scrabble et ce quel que soit la langue considérée". Aussitôt mis en ligne sur le site de Matignon, le rapport propose notamment "le droit au port du voile lorsqu'on joue au Scrabble et l'édition d'un jeu halal pour les amateurs d'obédience islamiste terroriste". L'Elysée n'aurait pas pour autant validé ce rapport, invitant à "une certaine prudence en matière de terrorisme qui n'est pas nécessairement islamiste".

#scrabble | #Jean-Marc Ayrault | #mise à plat

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 11-12-2013

Martine Aubry coupable d'avoir favorisé la saturation en amiante de la tour Montparnasse

suivant : 16-12-2013

Bonnets rouges : le père Noël interdit en Bretagne

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales