@desinfopointcom

Les taxis parisiens veulent plus de beurre dans leurs escargots

correspondance de Weimar
publié le 13-01-2014

Défendre un oligopole chèrement acquis, de numerus clausus en zones d'exclusivité, demande une vigilance de tous les instants : forts d'une augmentation de tarif trois fois supérieure à l'inflation en cinq ans, la noble profession des taxis parisiens s'est mobilisée dans un mouvement de rare unanimité syndicale pour défendre la valeur ajoutée de la profession et obtenir du gouvernement le remboursement de la TVA sur le supplément de beurre dans les escargots de sa pause déjeuner dans les brasseries parisiennes.

Nobles véhicules de la noble profession de taxis parisiens
CC Flickr - lgh75

"Face à la concurrence déloyale des VTC, nous devons tenir notre rang", tonne Roger (1), 25 ans de gronde et d'influence subtile sur les personnalités de la politique et des affaires qu'il transporte sur sa banquette arrière. "Nous sommes des chefs d'entreprise comme les autres", poursuit-il, "nous ne devrions pas avoir à rougir du choix du menu à midi, nous voulons des escargots et l'extension de la pause déjeuner à 15h". Pour Albert Dubonchoix, quidam, il s'agit d'une "légitime revendication de partage de l'accroissement du différentiel de TVA dont il est notoire qu'il n'a profité jusqu'à ce jour qu'aux restaurateurs et pas à leurs clients".

Soucieux de soutenir son image irresponsable, le gouvernement a bien évidemment aussitôt signé un chèque, augmenté d'un supplément d'ail ; une manière de saluer la contribution historique de la noble profession des taxis à la cohésion nationale à l'heure où approche le centenaire de la bataille de la Marne, en la gratifiant de l'assaisonnement le plus emblématique de la gastronomie française.

A Weimar, ville des folies et des sagesses du monde, on se marre.

 

(1) : le prénom a été modifié

#taxi | #taxi parisien | #beurre | #escargot | #Marne | #TVA |

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 13-01-2014

François Hollande annonce un remaniement : Julie Gayet succède à Valérie Trierweiler

suivant : 13-01-2014

La Caisse des Allocations Familiales sponsorisera la prochaine fête du slip

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales