@desinfopointcom

Le gène socialiste enfin isolé : nouvel espoir

correspondance du Microcosme
publié le 05-11-2014

Comment peut-on être de gauche ? Pire : comment peut-on être socialiste, donc irresponsable ? Une équipe de recherche en séquençage du génome humain, le Laboratoire Orthodoxe Indépendant sur le Socialisme Irresponsable des Ronds-points (LOISIR) vient de réaliser l'une des plus grandes avancées politico-scientifiques du moment. D'après le professeur Albert Duchoixsocialtraitre, chef d'équipe au LOISIR, le gène responsable de l'obédience socialiste a été identifié au sein de l'ADN : le gène dit du Trouble Hétérodoxe Obsessif du Rond-point de Gauche (THORG). Ce qui expliquerait enfin des siècles et des siècles de comportements "syndicalistes, voire contestataires, revendiquant la justice et le droit à professer, voire à promettre sans jamais livrer" s'enthousiasme le professeur

Là où se trouve le gène socialiste
CC Wikimedia

"Plusieurs tests sont encore nécessaires mais la corrélation unitaire entre le gène THORG et le gène «prof» est troublant. On observe en outre une influence forte du le gène «fonctionnaire» avec une corrélation proche de 1", nous confie le professeur Duchoixsocialtraitre, "nous avons aussi pu isoler au sein des gènes THORG dégénérés mais très résilients lorsqu'ils ont coexisté avec des gènes «apparatchiks», ce qui est plutôt inquiétant en ce qui concerne l'avenir socialiste".

Cette découverte ouvre la porte à de nombreux espoirs : la justification politique de l'élimination des enseignants fonctionnaires trouvent un appui scientifique déterminant dans ce combat pour la rationalité budgétaire. De même, le comportement des élus socialistes s'explique mieux en prenant en compte la variable "apparatchik", une aide précieuse pour les commentateurs objectifs officiels de la vie social et politique.

A ce stade, aucun gène de droite n'a encore fait l'objet d'étude approfondie. Toutefois, le professeur Albert Duchoixsocialtraitre soupçonne que "le gène de droite soit tout simplement celui de l'homophobie ou du racisme, plus généralement de l'intolérance conservatrice réactionnaire, ou encore de la phobie administrative, communément appelé gène de l'Auvergnat Décomplexé Intolérant Ostensiblement de Souche (ADIOS), ce qui reste à vérifier sur un échantillon représentatifs des électeurs de droite en 2017". Toutefois, le professeur Albert Duchoixsocialtraitre prévient : "la difficulté technique sera d'isolé le gène ADIOS du gène dégénéré FACHOS (Front des Auvergnats du Corps des Hommes Ostensiblement de Souche), de plus en plus proche d'ADIOS mais complément débile".

#gène | #socialiste | #décomplexé | #phobie administrative |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 05-11-2014

Les non syndiqués trouvent un accord sur la pénibilité

suivant : 05-11-2014

Elections sénatoriales de mi-mandat : les Etats-Unis frappés par une sévère pandémie d'amnésie aiguë

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales