@desinfopointcom

La cheminée de Jean-Marie Le Pen, un rideau de fumée du complot sioniste

correspondance de Weimar
publi le 28-01-2015

Encore un mythe qui n'aura pas trompé la sagacité légendaire des réseaux sociaux : il est matériellement impossible que Jean-Marie Le Pen se soit blessé à cause d'un feu domestique car sa cheminée a été construite selon les normes allemandes de 1942, normes dites "de Wannsee" dont l'existence est sujet d'un doute dont débattent les experts. Par conséquent, cette cheminée, point de détail de l'Histoire du feu de souche, ne peut être qu'une chimère imaginée par le complot sioniste, destinée à décrédibiliser des années d'un obscurantisme aussi patient que pugnace, au moment même où la sous-culture triomphe et touche enfin les fruits en retour de son déni, après des années de coups de boutoir portés à l'attestation des faits et à la solidité de la raison.

Bûche sioniste
CC Wikimedia

Gilles Gudule, pompier à la caserne de Rueil-Malmaison, est formel : "nous n'avons vu aucune cheminée au cours de notre intervention. Ou alors, elle avait brûlé avant notre arrivée". Mais le doute n'est pas permis : Jean-Marie Le Pen a pu sauver de l'incendie les fausses factures qui prouvent l'inexistence de cet insert, acheté en 1942 et payé en Reichsmark, une monnaie de singe qui ne valait déjà plus grand'chose à l'époque.

Alain Dubonchoix, chargé de mission enfumage du FN, est venu à la rescousse de la crédibilité du président d'honneur : "les faits sont aussi têtus que le front du leader est bas", a-t-il déclaré en guise de préambule, avant de préciser qu'il a "été régulièrement invité par Jean-Marie Le Pen à Rueil, une ville où l'on ne côtoie que des saucisses autour de son barbecue. Vous voyez donc bien que cette cheminée ne tient pas debout." Quod Erat Demonstrantum, les mannes de Pascal et Descartes savourent ce paralogisme.

L'incident a inspiré un nouveau sketch à Dieudonné qu'il a intitulé "Jean Marie tout feu, tout flamme" : un breton bas de plafond, enfermé dans une geôle sioniste qui ne l'est pas moins (basse, pas bretonne...), tente de s'évader par une cheminée imaginaire et ne doit son salut qu'à l'apparition de Jeanne d'Arc lui montrant comment trouver la voie de sa rédemption et de son évasion en partant en fumée, avec mythe et bagages sionistes.

A Weimar, ville des plus grandes folies et des plus grandes sagesses du monde, on prépare son Alyah.

#feu de cheminée | #Jean-Marie Le Pen | #complot sioniste | #Alyah | #Wannsee

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

prcdent : 26-01-2015

Un F-16 grec attaque l'Espagne

suivant : 28-01-2015

Valéry Giscard d'Estaing serait toujours en vie

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales