@desinfopointcom

Alerte à la neige, des gougères paralysent la ville de Sens

correspondance de Weimar
publié le 31-01-2015

Météo France avait bien anticipé les chutes de neige. Elles ont été si abondantes que la ville de Sens est bloquée par des amas de gougères qui bloquent les habitants à leur domicile. Les enfants et les gourmands sont ravis de cette manne céleste et fromagère inattendue. "C'est incroyable", s'exclame Sophie Mourmelon, sénonaise depuis 38 ans, "je n'avais jamais vu autant de gougères à la fois, certaines ont la taille d'un potiron". Heureusement, la mairie avait stocké une abondante provision de sel en prévision des précipitations, la dégustation promet d'être savoureuse !

La ville de Sens sous les gougères (détail)
CC Flickr - Marie Guillaumet

Par endroits, les amas atteignent près d'un mètre de haut. Sens est sens dessus dessous et les services de la ville sont débordés. La municipalité a demandé de l'aide aux communes avoisinantes : Thorigny-sur-Oreuse, Malay-le-Grand et Egriselles-le-Bocage vont envoyer cinquante CUI en renfort et en légère surcharge pondérale.

Sur le Nasdaq, l'Indice des Marchands de Cumin (IMC) a fait un bond de 20%. Marie-Louise Fort, maire UMP de Sens, salue "ce relais de croissance inattendu, qui récompense l'excellence gastronomique bourguignonne".

Pour Charles Dubonchoix, historien de la Bourgogne, ce phénomène prodigieux livre les clefs d'une énigme historique vieille de 2000 ans : "nous savons à présent comment s'est formée la Motte du Ciar", un oppidum de l'an 53 av JC, situé non loin du confluent de la Vanne et de l'Yonne. Il pourrait même ouvrir de nouvelles perspectives sur les motivations du sac de Rome en -390 par Brennus, un sénonais passé à la postérité pour sa gourmandise : ayant migré en Gaule Cisalpine avec une importante provision de gougères, les gaulois auraient décidé de s'en prendre aux oies du Capitole afin de les accompagner de foie gras. Satisfait, le chef gaulois, en pleine manducation, déclara en sénonais avec un accent provençal : "vé, les victuailles !" que les romains prirent pour une terrible déclaration en latin : "Vae victis". A la fin du repas, repu, Brennus laissa tomber son glaive et les romains effrayés le couvrir d'or.

A Weimar, ville des plus grandes folies et des plus grandes sagesses du monde, on se demande ce qu'il pleuvra au dessert.

#Yonne | #Sens | #gougères | #Gaule

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 29-01-2015

Jacques Chirac inquiet du sort des canards du Général Mitterrand

suivant : 01-02-2015

Avoir enfin des gros seins grâce aux cellules souches bientôt à la portée de toutes les bourses

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales