@desinfopointcom
credit33.fr

La loi Evin sera remplacée par l'obligation de faire chabrol

du Rédacteur Suprême
publié le 13-06-2015

Les représentants du peuple français ont parlé et imposé cette semaine au gouvernement irresponsable une première étape décisive vers l'abrogation de la loi scélérate qui interdit toute publicité pour l'alcool depuis plus de 20 ans. La loi Evin, qui ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir, sera remplacée par un dispositif législatif de promotion des boissons françaises : "il faut détourner les jeunes du cannabis et les leur faire redécouvrir les joies du vin de nos terroirs à partager avec leurs grands-parents", nous explique Jérôme Dubonchoix, assistant parlementaire. Symbole du bien vivre avec le vin, l'obligation de faire chabrol sera instaurée et deviendra une condition d'acquisition de la nationalité française.

Mange ta soupe et va au lit !
CC Flickr - Jopa Elleul

Il aura donc fallu 11 ans après l'annonce de la grande loi sur le vin voulue par le très populaire président Jacques Chirac pour que, enfin, la voix du peuple soit entendue. "Il y a un amalgame regrettable depuis de trop longues années entre l'alcool en général et le vin en particulier", regrette Jérôme Dubonchoix, qui considère que "l'éducation nationale doit jouer un rôle central dans le retour en grâce du vin". La réforme du collège sera amendée pour introduire des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) à dominante oenologie obligatoire. Les menus des cantines comprendront quant à eux une obligation de soupe, qu'il faudra terminer en faisant chabrol, "parce qu'on n'a pas le choix si on veut y arriver", clament les députés représentés par Jérôme Dubonchoix. D'autres réformes sont envisagées comme celle du Code de la route où le seuil de tolérance d'alcool dans le sang sera augmenté s'il est consécutif à la consommation de vin français.

Conscient des enjeux, François Hollande, qui a succédé au vinophobe présidentissime Sarkozy après l'accident électoral que l'on sait, se rendra ce dimanche à Bordeaux pour inaugurer Vinexpo. Et ce n'est pas une coïncidence : "le président a bien compris que le peuple veut en finir avec la loi Evin et il reprend donc logiquement la main en s'invitant à Bordeaux".

L'inversion de la courbe de consommation de vin semble atteignable avant 2017, ce qui ne pourra que contribuer à la reprise économique, et donc à terme à l'inversion de la courbe du chômage, "soit par la création d'emplois dans le secteur viticole, soit par disparition pure et simple des chômeurs lors d'accidents de la route causés par les nouveaux seuils d'alcoolémie", conclut, enthousiaste, Jérôme Dubonchoix.

#chabrol | #loi Evin | #oenologie | #loi sur le vin | #Chirac | #Vinexpo

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 10-06-2015

Après son AR Berlin-Poitiers, Manuel Valls nommé chargé de mission au ministère de la culture

suivant : 14-06-2015

Séisme 2.0 : l'Humour de Droite followe un de nos correspondants pendant 24 heures

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales