@desinfopointcom
credit33.fr

Appel du 18 juin : François Hollande présent aux côtés de Julie Gayet

correspondance du Microcosme
publié le 18-06-2015

C'est l'événement du jour. Il y a 75 ans, le Général de Gaulle lançait son appel du 18 juin, que les 242 résistants entendirent sur leur poste radio. Julie Gayet, future première dame de France et probable maman d'un cinquième petit Hollande, peu avant l'élection présidentielle de 2017, comme Carla Bruni le fit pour Nicolas Sarkozy avant l'accident électoral que l'on sait, mais ça n'a rien à voir, a tenu à se rendre au Mont Valérien, en hommage à Valérie Trierweiler, victime de l'un des nombreux remaniements ministériels de ce quinquennat.

Julie Gayet, première dame
CC Wikimedia

De sources bien désinformées, Julie Gayet a récité l'appel du Général de Gaulle. Extraits : "le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ?" La réponse est à l'évidence négative : "Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour François Hollande. Les mêmes moyens qui nous ont permis de vaincre Nicolas Sarkozy, lors de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait, peuvent faire venir à nouveau la victoire."

Dans le Microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, la victoire est affaire d'accident.

#18 juin | #appel de Gaulle | #Julie Gayet | #Valérie Trierweiler

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 17-06-2015

Fuite des sujets du bac philo à la Réunion : les sujets récupérés dans le Pacifique

suivant : 18-06-2015

Valérie Trierweiler ira à Waterloo ce week-end

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales