@desinfopointcom
credit33.fr

Les taxis contre VTC Uber : les notes d'Agnes Saal au coeur du dossier

correspondance du Microcosme
publié le 23-06-2015

Depuis une dizaine de jours, les témoignages relatant des agressions de chauffeurs non-professionnels d'Uber par des taxis se multiplient. Les adeptes du service UberPop sont également visés. Au coeur du dossier, les impayés d'Agnès Saal qui, selon nos sources bien désinformées, aurait laissé 400.000 euros de notes de frais de déplacement impayés en "véhicules individualisés motorisés avec chauffeur (VIMAC) au Centre Pompidou où elle était restée sept ans avant de présider l'Institut national de l'audiovisuel (INA)", indique une source judiciaire désinformée, "mais combien en taxis et combien en VTC Uber ? Difficile de le savoir : l'instruction n'est pas terminée..."

Taxi victime
CC Wikimedia

Longtemps confiné aux prétoires, le contentieux entre les taxis français et le géant de la location véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) Uber dérape : "le remboursement des frais de déplacement d'Agnes Saal est l'objet de réclamations de la part d'Uber et de taxis G7. Il appartient au juge de faire la part entre des deux parties, pas à Agnes Saal qui se consacre à la culture, pas aux transports", précise Albert Dubonchoix, l'avocat d'Agnes Saal. Celui-ci estime de plus que les pugilats entre chauffeurs de taxis et de VTC pour départager les sommes dues respectivement "ne sont pas dignes d'une profession habituée aux liens courtois entre professionnels du volant et des rades nocturnes".

Albert Dubonchoix estime aussi que "s'en prendre au client au motif qu'il se rend au centre Georges Pompidou est tout aussi maladroit : même si un chauffeur de VIMAC est libre de ses opinions frontistes, nous lui conseillons de limiter sa conversation avec le client de gauche bourgeoise à l'essentiel, c'est à dire rien, ce qui préservera la cordialité nécessaire à une promiscuité temporaire que seule la finalité marchande rend vaguement supportable (et encore)".

Dans le Microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, les taxis ne vont pas tous à Tobrouk.

#VTC | #Uber | #UberPop | #taxi | #Agnès Saal | #Georges Pompidou | #Tobrouk

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 22-06-2015

Bac d'anglais : les candidats n'ayant pas su répondre à la question M pourront repasser l'épreuve en août

suivant : 23-06-2015

«Le cancer, une affaire trop sérieuse pour être confiée aux cancéreux», nous déclare Adolphe-Bénito Dubonchoix

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales