@desinfopointcom

L'Allemagne a menti aussi sur les performances de ses sextoys

du Rédacteur Suprême
publié le 24-09-2015

Alors que les conséquences du scandale Volkswagen ne sont pas totalement connues, de nouvelles révélations ébranlent l'industrie d'outre-Rhin puisque c'est maintenant, Volkssex, la filiale de sextoys du premier constructeur mondial d'automobiles qui est dans le collimateur des autorités de contrôle internationales. C'est dans le laboratoire de notre testeuse de sextoys, Lilou Dubonchoix, que ce nouveau scandale a été révélé. Les marchés ont immédiatement constaté une nouvelle dépréciation de l'action Volkswagen dont la cotation a été suspendue à la bourse de Frankfort.

La mascotte de Volkssex en fâcheuse posture
CC Pixabay

De la même manière que les performances environnementales des moteurs diesel ont été masquées lors des mesures de contrôle par quelques lignes de code informatique savamment idoines, les performances des sextoys ont été exagérées lors des tests de mise sur le marché.

Selon les tests indépendants menés par le laboratoire de Lilou Dubonchoix dont les critères scientifiques sont indiscutables, "le temps d'atteinte de l'orgasme est systématiquement sous-évalué de 30 à 45% à performance énergétique égale lors des tests de mise sur le marché des produits Volkssex", ce qui s'expliquerait par une surconsommation d'énergie permettant de stimuler plus rapidement les zones érogènes ciblées par les sextoys, cette surconsommation ne faisant pas l'objet d'une détection particulière lors des tests de conformité.

La direction provisoire de Volkswagen a reconnu les faits révélés par le laboratoire de Lilou Dubonchoix et annoncé le rappel d'au moins 100.000 sextoys dont le logiciel devra être réinitialisé.

#Volkswagen | #sextoy | #zone érogène | #logiciel |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 24-09-2015

Scandale Volkswagen : les tondeuses à gazon soupçonnées à leur tour de fraude

suivant : 25-09-2015

Maïtena Biraben est «un point de détail de l'histoire de l'esprit Canal», selon son actionnaire

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales