@desinfopointcom
credit33.fr

Etat d'urgence : il n'y aura pas de viande de panda servie à la COP 21

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 24-11-2015

Il était prévu qu'un des snack-bars installés dans l'enceinte de la conférence COP 21 serve des sandwichs à la viande de panda géant. Le projet initial était de sensibiliser les participants aux méfaits de la déforestation, les sandwiches servant de rappel sur la fragilité de ces ursidés dodus, qui en sont des victimes. En raison des contraintes de sécurité imposées par l'état d'urgence, les services d'hygiène ont en effet effectué un test approfondi de la traçabilité des viandes importées. Les enquêteurs voulaient prévenir toute velléité d'empoisonnement des participants à la COP 21 par un groupe terroriste.

Sandwich de panda
CC Wikimedia

Les vétérinaires n'ont heureusement pas trouvé de poison dans la viande mais les analyses génétiques ont révélé que ce n'était pas de la viande de panda qui avait été importée pour la COP 21 mais de l'indri de Madagascar, une autre espèce de mammifère gravement menacée, dont toutefois la viande est fade.

La gastronomie française, classée au patrimoine mondial de l'Humanité grâce à notre ex-présidentissime, ne verra pas sa réputation ternie lors de la COP 21 en raison de sandwiches fades.

#panda | #état d'urgence | #COP 21 | ##COP21

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 21-11-2015

Attentat fondamentaliste hédoniste au Beaujolais Nouveau 2016 à Raqqa

suivant : 27-11-2015

Le vendredi 13 devient jour férié par décret

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales