@desinfopointcom
credit33.fr

Clitorex : un programme inter-régional d'excellence pour l'orgasme des Françaises

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 18-12-2015

Le classement de Shanghai des universités recommandées aux étudiants chinois n'est pas la seule source d'humiliation de la France. Le classement IFOP de la sexualité féminine vient encore mettre la honte à notre beau pays. En effet, il classe la France au dernier rang des huit pays où l'enquête a eu lieu. Les présidents de régions nouvellement élus se sont concertés pour mettre en place un plan de reconquête de l'excellence orgasmique. La question est importante, car elle explique l'absence de redémarrage de la croissance française.

L'orgasme guidant le peuple indifférent
CC Flickr - Omega

En effet, il suffirait que le pourcentage de femmes atteignant l'orgasme à chaque rapport passe de 52% à 54% pour que la France gagne 0,4 point de croissance par trimestre. Selon Valérie Pécresse, instigatrice des programmes d'excellence dans le monde de la recherche scientifique en 2009, le retard orgasmique de la France est la conséquence directe de la politique désastreuse menée par le parti socialiste depuis 1981. Comme l'alternance au sommet de l'Etat ne se fait pas, c'est aux régions reconquises par la droite de mener la modernisation de la sexualité des françaises.

C'est pour cela qu'un ambitieux programme inter-régional est mis en place. Il se fonde sur la développement de l'orgasme clitoridien, avec un objectif d'excellence sexuelle pour 2020, d'où son nom : Clitorex 2020. Un appel à projets d'excellence est ouvert. Ils permettront à de petites équipes la mise en place d'actions destinées à améliorer la fréquence et la qualité des orgasmes. Ils recevront le label Orgasmex. L'appel couvre un champ d'actions assez large. Par exemple des actions pédagogiques sont encouragées dans les lycées, en lien avec l'option "sexe" du baccalauréat.

Puisque l'orgasme est aussi un problème économique, des formations devraient être proposées par Pole Emploi (programme "Pole Dance Emploi") et par les entreprises (programme "Corporate Extasy"). Pierre Gattaz, président du Medef, s'est déclaré "intéressé". Par ailleurs, la mise en place d'indicateurs de satisfaction des Françaises devrait être facilitée. L'appel d'offre Clitorex 2020 propose par exemple le développement d'applications qui seraient installées et activées par défaut sur les smartphones des françaises.

Afin de stimuler l'envie des français et leur désir d'excellence sexuelle, des compétitions, dont les modalités restent à inventer, pourraient être mises en place. Des recherches du type "gestion de l'orgasme par le stress" pourraient par ailleurs contraindre les Françaises récalcitrantes à agir. Ce programme entre dans les nouvelles compétences des régions prévues par la loi NoTRE-sexe. L'appel d'offre sera publié en janvier 2016 et la première vague de projets sera mise en oeuvre dès 2017.

#Clitorex | #orgasme | #région | #Valérie Pécresse

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 17-12-2015

245e anniversaire de Beethoven : les hommages se succèdent

suivant : 19-12-2015

La Corse ne s'associe pas à Clitorex et fait un pas de plus vers l'indépendance

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales