Désinformations.com

Houellebecq, Onfray, Polnareff, Fugain, Platini, Rocard, Jacquie et Michel : «la mort ne les aura pas», assure Manuel Valls

du Rédacteur Suprême
publié le 05-01-2016

Après les terribles événements qui ont endeuillé ce début d'année 2016 avec les disparitions troublantes de Michel Delpech et de Michel Galabru, le président de la République a déclaré l'état de guerre contre la mort des prénommés Michel victimes d'un présumé acte de terrorisme. Dès hier soir, François Hollande a annoncé des mesures de sécurité renforcées pour protéger Michel Sardou et Michel Drucker mais des voix se sont immédiatement élevées pour critiquer ce "choix du prince" dans les réseaux sociaux et aussi dans la classe politique. Manuel Valls a fait le tour des matinales ce matin pour rassurer : "le gouvernement a pris la mesure de la gravité des événements, plus aucun Michel ne doit mourir en 2016".

Bientôt la revanche du dragon sur Saint Michel ?
CC Wikimedia

Une réaction accueillie avec un soulagement non dissimulé par Michel Houellebecq, qui se sent "menacé par la mort qui n'est pas assez modérée" depuis la parution de son dernier ouvrage il y a un an qui lui avait valu de solides inimitiés, et aussi par Michel Onfray, qui publie ce matin un nouvel essai, "On en veut en veut aux Michel en 2016, pourquoi ?" (Editions de l'Ego stoïque, 804 pages). Michel Rocard se sent pour sa part "prêt à sucer la mort", tandis que Michel Fugain agite le chiffon rouge et que Michel Polnareff s'en prend à Cetelem "qui non content de [le] ridiculiser dans ses campagnes de pubs cherche maintenant à [le] faire disparaître". Michel Platini dénonce quant à lui "un nouveau complot pour [l]'empêcher d'être candidat à la présidence de la FIFA". Nous n'avons pas encore les réactions de Jacquie et Michel à l'heure où nous mettons en ligne.

Dans la classe politique, on dénonce la réaction "tardive" de l'exécutif : "les menaces sur les Michel sont connues des services de renseignement depuis Charlie", s'indigne Marine Sarkozy, qui demande "qu'est-ce qu'il a fait le gouvernement ? Que rien !" De son côté, Nicolas Le Pen dénonce "la complicité objective de la gauche anti-nationale dans la disparition en série des Michel, un prénom de souche victime du grand replacement". Jean-Luc Mélenchon s'insurge contre "l'incurie ordinaire de le fausse gauche du gouvernement" et rappelle que lui "connaît les solutions mais ne les dira pas".

La crise prend une dimension internationale : aux Etats-Unis, la protection de Michelle Obama est renforcée et l'enquête est réouverte sur les circonstances de la mort de Michael Jackson, plus que jamais mystérieuses.

#Michel Delpech | #Michel Galabru | #Michel | #Houllebecq | #Onfray | #Fugain | #Platini | #Rocard | #Jacquie et Michel

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 04-01-2016

Michel Sardou et Michel Drucker désormais protégés 24 heures sur 24

suivant : 05-01-2016

Après les décès de Michel Delpech et Michel Galabru, Michel Sapin obtient une protection rapprochée

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales