@desinfopointcom

RATP : des rames de métro à deux étages

correspondance du Microcosme
publié le 13-04-2016

La saturation des lignes du métro parisien aux heures de pointe a une explication démographique mais sa solution vient une fois de plus du génie français : «nous avons commandé 12 prototypes de rames de métro à deux étages», a annoncé Anne Hidalgo devant le conseil de Paris, admiratif, «une votation citoyenne sur cette première expérimentation permettra de généraliser les rames à deux étages dans toute la capitale d'ici 2022»

Le métro sort de son tunnel
CC Flickr - Katsuhiro7110

Le concept de rame à deux étages résout une équation complexe : impossible d'augmenter la cadence des métros sauf à affronter la colère des syndicats, et ce alors que Paris est candidate aux Jeux olympiques. Impossible de rallonger les rames sauf à réviser la longueur des quais, ce qui certes réduirait les temps de trajet entre stations mais constituerait alors «une tentative inacceptable de réduction des temps de travail donc des salaires des conducteurs, alors que seule la hausse massive des salaires permettrait de désengorger le métro parisien», prévient le Syndicat des Chemineaux Autonomes des Lignes Alambiquées (SCALA). La mairie de Paris a bien entendu exclu de doubler le trafic des bus en surfaces : «Paris libéré ! Paris rendu aux piétons ! On ne va quand même pas augmenter les véhicules en surface !»

La Commission Notre Transport Confortable pour Tous (CoNTACT), réunie par la RATP et la mairie de Paris, a rendu ses conclusions dans un rapport de 201.654 pages. Nous nous sommes procuré un exemplaire de ce rapport que notre stagiaire photocopieuse à vie, Charlotte Dubonchoix, a résumé : «la seule solution viable est de rehausser chaque rame d'un étage, ce qui doublerait le ratio nombre de voyageurs / train, ceteris paribus». Toutefois, le Comité Annexe Voirie et Expérience Surface (CAVES) s'est opposé au «rehaussement de la hauteur sous plafond des tunnels, considérant que cela élèverait la hauteur des trottoirs et des chaussées aux dépens des résidences en rez-de-chaussée, ce qui affecterait négativement le prix du foncier». Les élus écologistes ont bien tenté de proposer «le rehaussement général de toute la ville, ce qui permettrait de faire face durablement à l'inexorable montée du niveau des océans et la propagation des zones humides». En vain, la maire de Paris leur a sèchement rétorqué «qu'alors les quais sur berges de la Seine seraient privés de l'ensoleillement chatoyant qui fait de Paris la ville des amoureux, ce qui serait un très mauvais signal pour le tourisme».

En fin de compte, la commission CoNTACT, sur avis du Comité Hauteur Avec Largeur OU Profondeur (CHALOUP), a indiqué que l'on peut «aménager jusqu'à 80 cm supplémentaires en hauteur pour chaque rame sans toucher aux tunnels pour accueillir dans chaque voiture des voyageurs en position ramassée ou accroupie». Le Comité Stabilité dans les Virages (CVS) a, lui, recommandé une position «assise en tailleur, plus stable en cas de freinage d'urgence ou de virage un peu serré. Cet effort pour la sécurité des voyageurs se fera certes au dépens d'une moindre rentabilité surface / voyageur. Mais on ne peut transiger avec la sécurité des itinérants.» Des banquettes basses seront de plus prévues, selon le Comité Ergonomie des Transports Assis en Tailleur (CETAT), de manière à offrir aux voyageurs une expérience Yoga relaxante pendant leur trajet.

Dans le microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, le métro parisien prend de la hauteur.

#RATP | #métro | #deux étages | #mairie de Paris

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 12-04-2016

Les Prud'hommes de Drancy se penchent sur la question juive

suivant : 14-04-2016

Lenteur de la Justice : une association ne parvient pas à retirer sa plainte contre une malade en soins palliatifs

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales