@desinfopointcom
credit33.fr

Le sujet probable du bac de philo 2016 inspiré par Nicolas Sarkozy

du Rédacteur Suprême
publié le 10-06-2016

«La tyrannie des minorités peut-elle constituer une majorité ?» Pour le dernier sujet de philosophie du baccalauréat sous le règne irresponsable de François Hollande et de ses gouvernements non moins irresponsables, l'influence de l'ex-présidentissime se fait d'ores et déjà sentir puisque les élèves devront réfléchir au dernier thème de la campagne identitaire lancée par le futur candidatissime de la primaire de Les Républicains. Décryptage par notre consultant en philosophie, Alain Dubonchoix.

La bibliothèque de Nicolas Sarkozy, philosophe
CC Wikimedia

Le choix du sujet montre combien la philosophie permet de comprendre le présent. «Les candidats à l'inscription sur le site Admission Post-Bac devront adopter une démarche philosophique mettant en valeur l'articulation entre réflexion conceptuelle et principe de réalité», analyse Alain Dubonchoix, qui voit dans la culture de cette voie «notre seule chance collective de donner du sens aux propos de Nicolas Sarkozy».

C'est aussi à travers le prisme de ce «principe de réalité» que l'action de l'ex-présidentissime doit être réfléchie par les apprentis philosophes du bac 2016 puisque, «vu sa position dans les intentions de vote à la primaire de Les Républicains», note Alain Dubonchoix, «Nicolas Sarkozy montre bien l'enjeu de société que représente la transformation des minorités en majorité».

Comme quoi, même s'il est souvent raillé, l'ex-présidentissime est un véritable philosophe des temps modernes.

#sujet bac philo | #philosophie | #Nicolas Sarkozy | #APB

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 09-06-2016

Créations d'emplois : soutenu par Nuit Debout, le Medef fustige «les patrons hors-jeu»

suivant : 13-06-2016

Sujet du bac philo 2016 : la vérité est-elle une désinformation ?

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales