Désinformations.com

Le gouvernement se rapproche de Nuit Debout avec les manifestations statiques

du Rédacteur Suprême
publié le 20-06-2016

En interdisant tout défilé lors des prochaines manifestations, le gouvernement socialiste irresponsable montre sa convergence avec le mouvement Nuit Debout. La préférence affichée pour des rassemblements «statiques» les 23 et 28 juin, officiellement motivée par des raisons de sécurité et d'ordre public, est en effet une preuve irréfutable de l'adoption par l'équipe de Manuel Valls de l'approche contestataire promue par le «mouvement statique» Nuit Debout. Le rapprochement reste toutefois fragile entre la gauche de gouvernement illégitimement arrivée au pouvoir après l'accident électoral que l'on sait et la gauche toujours déjà légitime qui manifeste dans la rue.

Bernard Cazeneuve en manifestation statique
CC Wikimedia

C'est au locataire de la place Beauvau que l'on doit ce brillant rapprochement : Bernard Cazeneuve en a appelé aux irresponsables syndicaux de la vraie gauche qui marche pour les convertir à la «manif' statique», nouveau concept dont toutes les études du ministère de l'intérieur en guerre montrent qu'elle est bien plus facile à encadrer et donc à sécuriser qu'une traditionnelle manifestation mobile dans laquelle des éléments perturbateurs peuvent se glisser, aux risques et périls des vitrines de banques, magasins poujadistes et hôpitaux pour enfants.

«J'en appelle à la responsabilité de la CGT et de FO pour que ces centrales syndicales étudient les bienfaits de la station debout», a plaidé Bernard Cazeneuve, qui évoque aussi «le gain pour nos policiers qui marcheront moins alors qu'ils sont déjà si fatigués des derniers mois d'état d'urgence à courir après les casseurs, les hooligans anglo-russes et les terroristes».

La manif' debout est donc une idée solidaire qui fait son chemin sur le pavé parisien, pour un meilleur vivre ensemble entre policiers et manifestants, sous les auspices d'un dialogue social renouvelé. L'hôte de la place Beauvau conforte ainsi sa stature d'homme d'Etat, comme l'avait fait un de ses illustres prédécesseurs en intériorité ministérielle, Georges Clemenceau, celui qui n'avait pas craint de rétablir le dialogue armé avec les mineurs en 1906, avant de devenir le Père la Victoire non moins armé une décennie plus tard.

#Nuit Debout | #manifestation statique | #Bernard Cazeneuve | #CGT

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 13-06-2016

Sujet du bac philo 2016 : la vérité est-elle une désinformation ?

suivant : 22-06-2016

Le résultat du Brexit suspendu aux horaires de passage de la tondeuse à gazon le dimanche

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales