Désinformations.com

Après la démission d'Emmanuel Macron, le retour de Valéry Giscard d'Estaing

correspondance du Microcosme
publié le 30-08-2016

La démission non-surprise d'Emmanuel Macron, désormais en marche vers de nouveaux horizons, est saluée par diverses personnalités politiques de poids. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, se dit «fier de [mon] poulain qui peut déjà compter sur son appui pour m'aider à participer aux primaires». De même, Hervé Dubonchoix, président de la fédération française de marche à pieds (FFMP), a demandé à ce que «nos maillots d'équipe olympique soient floqués à l'effigie du jeune prodige politique».

VGE, prêt
CC Wikimedia

Valéry Giscard d'Estaing, un autre centriste, ni de gauche ni de gauche, parfaitement rompu au maniement de la dague, admet que «le geste d'Emmanuel Macron, inspecteur général des finances comme moi, [lui] rappelle les bons souvenirs de 1974», ce qui lui a procuré la sensation d'un léger durcissement de la situation, «chose qui ne m'était pas arrivée depuis longtemps», et laisse entendre que «cette démission n'est qu'une étape de ma patiente reconquête du pouvoir».

De sources bien désinformées, l'arrivée au secrétariat général de l'Élysée du jeune inspecteur des finances, par ailleurs banquier, était déjà l'oeuvre diabolique d'un VGE qui ne pouvait renoncer à sauver la France des tanks soviétiques : «comprenez-moi bien, j'en fais une affaire de principes, je ne peux admettre que la France soit aux mains de gens sans particule», glisse, machiavélique, l'ancien et futur président de la République, ajoutant, les yeux plissés de plaisir dû à la certitude de sa supériorité stratégique, «je suis disponible pour 2017».

#VGE | #Valéry Giscard d'Estaing | #Emmanuel Macron | #2017

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 30-08-2016

Le titilleur à tétons appelé à remplacer l'écarteur anal

suivant : 01-09-2016

Le gouvernement veut combattre l'enculage de mouches en réunions

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales