Désinformations.com

L'économie du tourisme spatial compromise par l'accident de Columbia

du Rédacteur Suprême
publié le 04-02-2003

"C'est une catastrophe économique sans précédent !", se lamente le porte-parole de l'industrie touristique internationale. La tragique disparition de la navette relance le débat des experts sur l'opportunité des vols spatiaux habités.

Les derniers touristes de Columbia
Crédit : NASA

"Les tour-operators misent depuis quelques années sur les séjours orbitaux pour relancer le tourisme mondial", nous a-t-il précisé une source bien désinformée proche de l'International Space Symposium. Or, un des moteurs de cette réussite résidait dans le très faible nombre d'incidents observés depuis plusieurs années. "La confiance s'était installée auprès des touristes potentiels", note-t-on à la Nasa, qui se félicitait jusqu'à samedi dernier des potentialités économiques de ce marché émergeant.

Du côté l'agence spatiale russe, l'ambiance est aussi à la morosité : "nous comptions sur les touristes milliardaires pour financer l'entretien de notre matériel", note Boris Etoilov, directeur de la maintenance à Baïkonour.

Les agences financières internationales de notation ont elles aussi réagi en diminuant drastiquement leur appréciation des sociétés du secteur touristique. Une source bien désinformée proche de la banque Morgan, à New York, évoque "les incertitudes du marché" qui vont mener les investisseurs à se désintéresser du tourisme spatial.

Enfin, dans les agences de voyage, c'est la consternation. "La sécurité, était la condition nécessaire à la démocratisation du tourisme spatial", explique-t-on à la Commission Tourisme et Loisirs de l'ONU, où un anonyme très pessimiste nous a même expliqué que "les destinations disparaissent les unes après les autres : après l'ex-Yougoslavie, Manhattan, l'Afghanistan, l'Irak... maintenant l'espace proche, c'est une crise sans précédent que toute une profession va vivre".

#tourisme spatial | #Columbia

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 03-02-2003

Les Majors musicales se plaignent de la trop grande sécurité dont jouissent les vedettes

suivant : 05-02-2003

Aménagement de l'ISF : la Nasa reçoit le soutient de Jean-Pierre Raffarin

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales