@desinfopointcom
credit33.fr

The Legend of Zelda, The Wind Waker ne sera pas livré en France

correspondance de Guernesey
publié le 13-03-2003

La tension monte d'un cran dans les mesures de rétorsions économiques à l'encontre de la France : après la suppression des "French fries" remplacées par les "frites de la liberté", l'administration américaine a obtenu de son homologue japonaise l'interdiction d'exporter vers la France la prochaine version du jeu d'aventures de Nitendo.

Les manettes sont orphelines
CC Wikimedia

Toutefois, le CD bonus qui était prévu pour toute commande passée avant le 24 mars, The Legend of Zelda: Ocarina of Time / Master Quest pourra être livré aux joueurs français sous réserve de signer au préalable un accord de Non Disclosure Agreement.

Pour Ronald Rumsfeld, il s'agit d'une "mesure préventive à l'encontre d'un ancien pays allié ayant perdu le sens de l'orientation malgré la définition très claire de l'axe du Bien donné par le président Bush". "Il serait dommageable", poursuit-il, "de laisser circuler une telle arme de destruction massive au sein d'un pays en voie de futur désarmement préventif". Le secrétaire d'Etat s'est ensuite félicité de "l'excellent esprit de coopération qui règne entre le Japon et l'Amérique".

Interrogé sur le sujet, Norton C.Ridewell, consultant géostratégique en Mario Bross, considère que "cette interdiction préfigure le futur isolement de la France sur la scène de la réalité virtuelle internationale", mais "demeure confiant quant à l'accès des joueurs français à la version de Rayman3 sur Gamecube".

#légende de Zelda | #French Fries

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

précédent : 12-03-2003

Premiers succès de la doctrine du désarmement préventif

suivant : 13-03-2003

Wanadoo baisse le prix de son abonnement ADSL

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales