@desinfopointcom
credit33.fr

Jean-Pierre Raffarin accentue sa gouvernance à droite

du Rédacteur Suprême
publié le 25-04-2003

Le Premier Ministre que les Français ont propulsé à Matignon par accident l'année dernière aura mis près d'un an à trouver ses marques. Dans un entretien exclusif accordé à une source bien désinformée, il explique en quoi il est difficile de mener une vraie politique de droite en ce début de siècle.

JP.Raffarin travaillant sa gouvernance avec des amis de droite
CC Flickr - EPP

Face aux difficultés économiques et budgétaires que rencontre le gouvernement du Parti unique de la droite de gouvernement, l'homme du Poitou rejète entièrement la faute sur son prédécesseur : "d'abord, Jospin avait mis la barre trop haut !". Impossible de lutter en effet contre le bilan d'un gouvernement socialiste qui a privatisé largement plus que tous les gouvernements RPR réunis.

Pour combler les déficits du budget et des comptes sociaux, il ne reste plus au gouvernement de l'UMP que les miettes laissées par le régime précédent : l'ouverture du capital d'Air France dans un climat boursier morose et des perspectives économiques suspectes, ou encore la privatisation de la Sécurité Sociale par la déremboursance.

Sur le terrain de la sécurité, le futur candidat à la présidence du Sénat se lamente aussi : "là, ils avaient mis la barre trop bas !", accuse-t-il le PS, "il suffisait de poser Sarkozy place Beauvau pour que tout rentre dans l'ordre".

Enfin, la nécessaire réforme des retraites négligée pendant cinq années du pourvoir de la "socialisance" trouve, grâce à François Fillon, des solutions claires : à l'horizon 2034, les salariés du privé comme les fonctionnaires ne pourront prendre leur retraite, rebaptisée "euthanasie de la travaillance", que lorsqu'ils ne seront plus valides physiquement. Les futurs retraités auront trois ans pour mourir et devront régler leur succession de leur vivant.

A force de chercher une politique de droite pour se démarquer de la politique moyennement de gauche du désormais militant socialiste du 18ème arrondissement, Jean-Pierre Raffarin pourrait terminer, selon les experts consultés, avec un projet d'extrême droite. Une "bonne nouvelle", selon Fox T.Paddle, Président de l'IDOF (Institut Désinformation et Opinion Francophone), pour qui "la fusion naturelle des projets de l'UMP et du Front National permettra la ré-émergence du projet socialiste, ce qui contribuera au rééquilibrage des forces politiques dans la perspective des échéances électorales de 2007".

#Raffarin | #gouvernance | #droite | #Poitou | #IDOF

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 23-04-2003

Le ministère de la santé veut légiférer contre l'usage abusif du serre-bite canin

suivant : 28-04-2003

Nice People : flux gratuits et webcams censurées sur le site de TF1

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales