Désinformations.com

Décision européenne : le contrôle technique bientôt obligatoire pour les ordinateurs

du Rédacteur Suprême
publié le 12-04-2000

Suite à la véritable psychose provoquée par la grande peur du bug de l'an 2000 qui a pu être maîtrisé grâce aux importants budgets dépensés pour corriger à temps les chaînes de programmes fautives, les experts européens ont pris une décision importante et envoyé ainsi un signal fort à l'attention de l'ensemble des acteurs du marché informatique et des utilisateurs des ordinateurs.

En avons-nous vraiment fini avec le bug de l'an 2000 ?

"Nous ne pouvons accepter que le 21ème siècle puisse être marqué par un risque technologique majeur, notre mission doit être de protéger tous les citoyens européens en maîtrisant et, si possible, en éradiquant les risques technologiques majeurs" a déclaré l'italien Roberto Silvioni, tout récemment nommé Commissaire Européen en charge des Risques Technologiques majeurs. "Nous allons proposer aux États membres d'appliquer des mesures préventives de deux ordres, visant d'une part les acteurs, d'autre part les utilisateurs" a précisé M.Silvioni.

Les professionnels de l'informatique devront présenter tous les deux ans des certificats de conformité à la nouvelle Commission Nationale d'Experts en risques technologiques de leur pays d'origine, chapeautées par une Commission d'Expertise Technologique Européenne. Le rôle de ces commissions sera de vérifier et valider l'adéquation des systèmes avec une pleine maîtrise des risques informatiques identifiés par chaque secteur économique et, chose importante, "par les acteurs eux-mêmes : c'est aux professionnels de s'autoréguler en établissant les expressions de besoins adaptés à leurs réelles contraintes environnementales", assène Roberto Silvioni. Chaque profession aura deux ans pour rédiger et soumettre un Cahier d'Encadrement des Besoins Informatiques et Technologiques (CEBIT) à leur Commission Nationale d'Experts qui servira de référence pour juger de la conformité future de leurs systèmes aux risques identifiés.

Quant aux utilisateurs, il devront présenter eux aussi à leur Commission Nationale d'Experts des certificats de conformité avec les CEBITs, mais tous les ans : "le risque engendré par les transactions et traitements émanant des utilisateurs est trop important et difficilement maîtrisable pour que nous nous contentions d'un contrôle biennal, il fallait qu'il soit au moins annuel", prêche M.Silvioni. De plus, les utilisateurs des systèmes informatiques devront être en mesure de répondre à tout contrôle inopiné de leur Commission Nationale d'Experts et auront, en cas de manquement, 15 jours ouvrables pour se mettre en conformité avec leur CEBIT.

Les particuliers seront concernés eux aussi en tant qu'utilisateurs et devront en particulier prouver que les logiciels, y compris les freeware, qu'ils installent ainsi que les customisations qu'ils réalisent n'entraînent pas de modification supérieure à 5% du contenu du répertoire Système de leur PC.

En cas d'écarts graves et observés plusieurs fois dans le temps, les sanctions pourront être lourdes, surtout pour les utilisateurs puisqu'ils pourront se voir infliger une amende pouvant s'élever jusqu'à 1 million d'euros. Les amendes collectées iront alimenter un fond de pension européen visant à améliorer les conditions de rémunération des cadres informatiques retraités.

Quant aux professionnels qui ne délivreront pas de bons certificats de conformités, ils seront condamnés à réécrire leurs CEBITs, avec un nouveau délai de deux années, renouvelable s'ils apportent la preuve que ce n'est pas facile.

Roberto Silvioni a conclu la présentation de grand projet européen en insistant sur le fait que, avec un tel système, "l'Europe se donne les moyens de construire un Empire de 1000 ans solide et évolutif pour son informatique, tout en maîtrisant le risque engendré par les utilisateurs des ordinateurs."

#bug de l'an 2000 | #contrôle technique

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 10-04-2000

Une victoire pour la biodiversité : le clonage des tortues serait bientôt une réalité

suivant : 16-04-2000

Vers une régulation de la population des chasseurs

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales