Désinformations.com

Scènes d'horreur à Nanterre : Alain Juppé néglige de se poser un écarteur anal avant le verdict de son procès

correspondance de Houston (Texas)
publié le 30-01-2004

Si Alain Juppé est resté "droit dans ses bottes" à l'énoncé de sa condamnation à 10 ans d'inéligibilité, ça n'est pas par stoïcisme, mais parce qu'il aurait de toute façon eu bien du mal à s'asseoir. Le meilleur d'entre eux, trop sûr de lui, avait en effet omis de se préparer convenablement à l'épreuve qui l'attendait au Tribunal Correctionnel.

Alain Juppé cherchant son chemin pour aller au tribunal
CC Wikimedia

Si gouverner, c'est prévoir, Alain Juppé vient une fois de plus de démontrer brillamment l'étendue de ses aptitudes à la magistrature suprême.

Dans le même temps, on assistait à des scènes de liesse populaire à Bordeaux, ou un emploi fictif sera bientôt libéré. Nicolas Sarkozy a également fait pavoiser les fenêtres de son ministère et a payé la tournée générale, sa façon a lui d'exprimer sa "solidarité à l'égard d'un ami qui traverse des moments difficiles".

En Italie en revanche, une association s'est spontanément créée pour s'opposer à la venue de l'ex-futur président, lequel avait jadis avoué penser à "la tentation de Venise". Les gondoliers se sont immédiatement mis en grève préventive, estimant que leur ville ressemblait suffisamment à un égout à ciel ouvert sans qu'il soit besoin d'en rajouter.

#Nanterre | #Alain Juppé | #écarteur anal | #inéligibilité

 

Correspondant à Houston (Texas)

lire tous ses billets

 

précédent : 30-01-2004

Nicolas Sarkozy révèle les thèmes officiels de la campagne électorale

suivant : 31-01-2004

Procès d'Alain Juppé : Jacques Chirac salue l'indépendance de la justice

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales